Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Rookies

Manga écrit par Masanori Morita paru en France en 2001. Shônen du genre action/sport traitant du baseball et de l'éducation par le sport. La totalité de l'oeuvre (24 volumes) est parue au Japon et en France (éditions Tonkam).

 Koichi Kawato est un jeune enseignant se retrouvant affecté au lycée Futago (on apprend rapidement qu'il fut renvoyé de son ancien lycée pour avoir frappé un élève). Mais la réinsertion ne sera pas chose facile pour lui. En effet, Kawato doit faire face à une bande de véritables yakuza* dans la classe dont il a la charge (le proviseur la lui confie justement dans le but de déclencher une bagarre avec eux de façon à les virer définitivement du lycée). Cette bande de voyou a crée un grand scandale, peu de temps avant l'arrivée du nouveau professeur : le club de baseball du lycée dont il faisaient partie à du cesser ses activités à cause d'actes violents de l'équipe lors d'un match officiel. Ces jeunes étudiants sont donc désormais crains (et souvent détestés) de tout le lycée : ils sont des déchets aux yeux de la plupart des élèves et des professeurs. Cependant, Kawato décide de reprendre en main le club de baseball. Aniya (membre important de la bande) apprend la rumeur sur le passé de Kawato, qui se répand finalement dans toute la classe, et Kawato avoue son passé devant sa classe en exprimant ses regrès.
Mais cela ne lui retire en aucun cas son but : refaire jouer les membres du club de baseball !

Kawato va donc réouvrir le club et tenter de gérer au mieux ses membres turbulent. Il ne va pas sans dire que la tâche sera plus que difficile pour le nouveau professeur (qui n'est pas non plus un pro du baseball). Il lui faudra déjà convaincre les jeunes yakuza d'accomplir leur rêve qu'ils ont brisé lors du gros scandale qui entraîna la fermeture du club. Ces derniers ne faisant pas confiance à Kawato au début (sauf Mikoshiba, le plus sérieux de tous), seront dans un premier temps réfractaires et refuseront de rejoindre le club, affirmant péremptoirement qu'ils n'ont rien à faire du baseball. Mais la philosophie de Kawato viendra bien rapidement à bout de ces jeunes délinquants qui finiront par lui accorder, petit à petit, leur confiance et à reprendre le sport.

Mais tout est à refaire pour ces Rookies* de Futago, qui n'avaient déjà rien de joueurs professionnels avant le grand scandale. Nous les verrons avancer face à leurs problèmes tant au niveau du comportement sur le terrain (et en dehors) que de leur performance. Ils devront apprendre à jouer en mettant leurs défauts de côté pour le bien de l'équipe dans un seul but : le Koshien*, pour la grande finale du tournois inter-lycées. Aniya est le plus "professionnel" de tous, malheureusement, c'est aussi un individualiste, frimeur, et un orgueilleux de premier ordre. Le faire revenir dans le droit chemin sera très dur pour Kawato. De même pour Shinjo, un bon joueur, mais qui ne sait pas communiquer avec les autres, ce qui va lui faire défaut. Chaque personnage (dont Kawato) a son propre caractère qu'il va devoir maîtriser au plus vite. Tout cela rend les différents personnages de l'histoire assez différents les uns des autres, ce qui permet au lecteur de s'y attacher rapidement, de choisir ses favoris. On appréciera également la présence féminine de Yagi, qui sera la manager de l'équipe, ainsi que celle du proviseur adjoint, qui, contrairement au proviseur du lycée, fera rapidement confiance à Kawato et l'aidera dans sa tâche d'entraîneur.

Masanori Morita nous offre donc un manga très sympathique associant sport, action et éducation. Une intrigue attirante, des personnages charismatiques, de l'action tout au long de l'histoire, Rookies a tout du très bon manga. Mais est-il indispensable à tout amateur de bande dessinée japonaise ? C'est le point à nuancer. Rookies a beau être un bon manga, il ne conviendra pas forcément à tout type de lecteur. Un non-amateur de sport ne trouvera sans doute qu'un intérêt moyen au manga, une personne n'aimant pas le baseball encore moins. Pour ces personnes, Rookies restera sans doute un manga bon mais banal. De plus, Rookies peut paraître destiné à un public assez naïf (la philosophie de Kawato sur l'accomplissement des rêves peut faire passer Rookies pour un manga enfantin). En revanche, les amateurs de manga de sport (et de sport en général) pourront faire de Rookies un de leurs mangas favoris puisqu'on y parle de sport et de tous les problèmes d'éducations, communication et travail dans les sports d'équipes. Rookies ne plaira donc pas forcément à tout le monde, mais je conseille quand même personnes un minimum intéressées de se jeter sur les premiers volumes (d'autant plus que le volume ne coûte que 5€) histoire de tester le manga.

Au sujet de l'auteur :

Masanori Morita, né le 22 décembre 1966 dans la préfecture de Shiga, commence à écrire des mangas assez jeune. Sa première publication date de 1984 dans le Fresh Jump (magazine japonais). Il travaillera en temps qu'assistant du mangaka Tetsuo Hara pour une partie de Ken le Survivant. Après cela, il décide de se consacrer à des oeuvres personnelles. En 1886, il devient très célèbre grâce à Racailles Blues, puis Rookies.

*Yakuza : Aujourd'hui, un yakuza est un jeune voyou japonais.
*Rookies : Un rookie est un débutant en sport généralement (le véritable sens est "néo-professionnel").
*Koshien : Lieu des phases finales des tournois inter-lycéens.

Rédigé par Kor Ae'Reen

Publié le 04 octobre 2006 à 20h23

Dernière mise à jour le 3 octobre 2006 à 23h22