Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Dennis Lehane, connu mais pas assez.

Qui connait Mystic River dans la salle ? (Là normalement, pas mal de mains se lèvent, des débats se lancent pour savoir comment fait Eastwood pour pogner autant, comment Sean Penn est bien meilleur là que dans Shangaï Surprise etc) Qui connait Dennis Lehane ? (Là Slammy sautille tout seul ... )

Après en avoir parlé brièvement dans un fil sur le Cercle, un article entier consacré à Dennis Lehane se devait de voir le jour.

D'origine Irlandaise (comme Patrick Kenzie), né en 1966 dans le Massachussetts (où se situe Boston) et étudiant en Floride , Dennis Lehane n'est pas né écrivain à plein temps. Il a été serveur, parking valet, docker, libraire et surtout il a été éducateur spécialisé pour les enfants maltraités et les handicapés (thème que l'on retrouve en filigrane dans la plupart de ses œuvres).

Ses 7 romans écrits (et traduits en français) jusqu'à maintenant se passent tous à la base dans la région du grand Boston qu'il décrit superbement, forcément, ca fait 40 ans qu'il y vit. Une petite incursion en Floride pour les deux héros de 5 de ses romans (Patrick Kenzie et Angela Gennaro) est elle aussi très vivante, souvenir de ses années campus certainement.

Les débuts et le corps : Kenzie / Gennaro

La série Kenzie/Gennaro comprend 5 romans :

  • Un dernier verre avant la guerre (1994) A Drink before the War
  • Ténèbres prenez-moi la main (1996) Darkness, Take my hand
  • Sacré (1997)Sacred
  • Gone, Baby, Gone (1998)
  • Prières pour la pluie (1999) Prayers for Rain

Patrick Kenzie et Angela Genarro sont deux amis d'enfance qui ont monté leur agence de détectives privés. Patrick est irlandais et fils de héros local (un pompier) Angela est de souche italienne et est la petite fille d'un parrain de la mafia US (on l'apprend dans Darkness Take my hand).

Tout est narré du point de vue de Patrick Kenzie, ce qui est particulier mais donne une saveur certaineje dirais une certaine saveur, à moins que ce soit fait exprès à l'ensemble (surtout les points de vue féminins vu au travers de ce prisme).
De nombreux personnages secondaires dont le mari d'Angela, les 2 flics copains de Kenzie, le journaliste noir copain de Kenzie, et surtout Bubba Rogowski, viennent agrémenter l'histoire de touches de couleur et d'intensité, voire d'humour souvent acide.
L'ensemble est rythmé, violent, sombre, saignant et sans concessions. Ca parle (et parfois ca décrit) de torture, de pédophilie, de drogue, de corruption, .... Mais c'est ce qui attire dans le « Roman Noir ».Les descriptions précises sont quasi cinématographiques, les lire donne parfois l'impression d'être au coeur d'une parodie de film Noir :
Un extrait de Prayers for Rain pour expliciter

Le cabinet du Dr Diane Bourne se trouvait au deuxième étage d'une bâtisse de grès brun dans Fairfield Street, entre une galerie spécialisée dans les poteries culinaires d'Afrique et de l'Est datant du treizième siècle et un endroit où l'on cousait des autocollants de pare-chocs sur de la toile, avant d'y fixer des aimants pour pouvoir les placer plus facilement sur la porte du réfrigérateur.
La pièce où officiait la psychiatre mêlait le style Laura Ashley au décor inspiré de l'Inquisition espagnole. Des fauteuils et des canapés moelleux ornés de motifs floraux émanait une impression de douceur aussitôt balayée par les autres éléments présents : couleurs rouge sang et noir ébène, tapis assortis, tableaux sur le mur signés Bosh et Blake.
Chapitre : 16 - Page : 197 - Editeur : Rivages - 2006

Mystic River ou la sortie de l'anonymat ( du moins pour le grand public )

Mystic River et surtout son adaptation au cinéma par Clint Eastwood ont fait connaître (sans le savoir) son œuvre au grand public. Très sombre tout en étant une lettre d'amour écrite à Boston et à un certain type de vie, on comprend qu'il ait été pour l'instant le seul de ses romans adaptés au grand écran.

Oeuvres récentes

Shutter Island qui se passe sur une île abritant un asile psychiatrique avec des traitements originaux est son dernier roman à cette date (Sorti fin Juillet 2006 en Français). Très prenant, le point de vue du narrateur est extrêmement déstabilisant et ce jusqu'à la dernière page. On peut parfois reprocher à l'intrigue d'être un peu mince mais vu les retournements de situation et la foultitude de détails, on peut pardonner à l'auteur.
Son dernier opus, Coronado est un recueil de nouvelles que, à date, je n' ai pas encore lu (en même temps, je l'ai acheté le jour de sa sortie US soit fin du mois d'Août 2006). Une adaptation de Gone, Baby Gone est prévue au cinéma pour cette année ou l'année prochaine a priori.


En résumé, Dennis Lehane n'a pas volé son surnom de « Master of the New Noir ». Ses romans sont tous noirs, très noirs mais d'une finesse et d'une précision qui font qu'on les dévore souvent d'une seule traite. Si vous souhaitez découvrir son univers de façon balisée, vous pouvez soit commencer par Shutter Island ou Mystic River soit la série de Kenzie/Genarro. Par contre, pour les K/G , faites le dans l'ordre, ça a sa petite importance pour certains développements annexes voire dans la vie des deux héros principaux que sont Patrick Kenzie et Angela Gennaro
J'espère vous avoir donné envie.

Rédigé par Site Divers, Slammy

Publié le 02 octobre 2006 à 10h26

Dernière mise à jour le 2 octobre 2006 à 10h35