Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Les 12 Royaumes

Yoko Nakajima est une jeune lycéenne tout à fait normale bien qu’un peu réservée et soucieuse de sa bonne image auprès des autres.
Sa vie va basculer le jour ou un inconnu Keiki va l’aborder: à peine celui-ci lui jure fidélité qu’ils se font attaquer par un monstre qui dévaste l’école.
Contraint par la force des choses, Yoko et ses deux amis, Sugimoto et Asano vont devoir s’enfuir vers un monde hostile dans lequel seul Yoko arrive à comprendre la langue.

Tirés des romans de Fuyumi Ono et réalisé par le studio Pierrot, Juuni Kokki est à ne pas s’y tromper un véritable chef d’œuvre de l’héroïque fantaisie, comportant 45 épisodes.

De prime abord, on ne peut s’empêcher de comparer les 12 royaumes avec Fushigi yugi de Yuu Watase: une héroïne qui arrive dans un monde hostile ressemblant énormément à la chine ancienne, se retrouve entourée de gardiens et va devoir tout tenter pour retrouver son monde.
Néanmoins la comparaison doit s’arrêter là, car là ou fushigi yugi s’attelle plus sur une série de combat, Juuni Kokki se concentre en revanche sur la relation entre les différents protagonistes et les interactions avec l’univers des douze royaumes.

L’univers des douze royaumes, parlons-en justement relativement proche en apparence de l'ancienne chine, on peut trouver une certaine variété au niveau de sa faune.
Les Hanjyuu: des créatures mi-hommes, mi-bêtes qui ont la possibilité de prendre forme humaine mais devenant alors maladroit. De plus, ceux-ci sont souvent mis à l’écart des autres humains : par exemple dans le royaume de Kou, le roi ne les tolère pas et ils n’ont ainsi pas accès à l’école ou à un bon emploi, alors que dans le royaume de En, ils ont les mêmes droits que les autres humains et peuvent y avoir un haut poste de fonctionnaire.
On trouve ensuite les Youma: des créatures maléfiques qui infestent les pays mal gouvernés.
Des Kirin qui sont des êtres mi-humain mi-licorne, ce sont eux qui choisissent l’empereur de chaque royaumes sous la volonté du ciel Tentei.
Les Shirei: des youma apprivoisés par le Kirin pour se battre à sa place.
Le Tentei: la volonté du ciel qui donne ses prérogatives à l’empereur.

Mais ce ne sont pas les seules spécificités des douze royaumes. Pour avoir un enfant dans ce monde, il faut effectuer une prière au dieu, les enfants naissent alors d’un fruit de l’arbre Riboku.
De temps en temps un fruit peut être emporté par une tempête: le Shoku qui relie le monde des douze royaumes et le japon. L’enfant prend alors une autre apparence et naît dans le ventre d’une femme.

Nous avons donc une fois n’est pas coutume, un univers très travaillé dont on pourra malheureusement regretter le fait de n’en voir qu’une petite partie. Effectivement l’animé peut se décomposer en quatre actes tirés des romans, qui ont d’ailleurs été légèrement modifiés afin d’avoir la perspective de Yoko en héroïne. Les romans n’étant pas terminés, il faudra se satisfaire de ces 45 épisodes.
Il n'y a cependant aucun soucis à se faire : l’animé possède bel et bien une fin, même si de toute évidences nous restons sur notre faim étant donné le nombre de royaumes que nous n’aurons qu’entre-aperçu ainsi que les protagonistes qui n’auront eu droit qu’à une seule tirade.

Sur le plan technique, nous ne sommes pas en reste non plus. Le chara design reprend très fidèlement les illustrations des romans.
C’est coloré, vivant et très bien animé.
A côté de ça, la musique composée par Kunihiko Ryo rend vraiment honneur à cette œuvre. A ce titre Je vous conseille d’ailleurs de vous procurer les 4 soundtracks qui sont des petits bijoux.

Pour évoquer les défauts du titre, on pourrait citer un premier arc un peu lent en comparaison avec son climax un peu trop rapide.
Malheureusement, les romans étant toujours en cours de publication, nous n’avons pas vraiment toutes les réponses à nos questions, et une grande partie de l’univers des douze royaumes n’est qu'entre-aperçu, enfin le deuxième arc ne trouvera sa fin que dans l’un des romans non animés, nous laissant ainsi sur notre faim.

Pour finir, je vous conseillerais vraiment de ne pas manquer cet animé qui, au même titre qu’un Escaflowne, restera une référence dans les années à venir pour son histoire, son univers et ses musiques. Vous trouverez 4 coffrets chez Kaze en zone 2 qui sont certes un peu chers, ou bien 2 coffrets en zone 1.

Rédigé par Lamn Meliamne

Publié le 25 août 2006 à 22h54

Dernière mise à jour le 30 septembre 2006 à 16h57