Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Une balle, un club, un trou : le Golf


Bonjour les habitués du gymnase !

Je me permets d'emprunter un ptit espace dans ce forum pour parler d'un sport que j'affectionne tout particulièrement : le Golf.
Ce fil de discussion est sous la forme d'un wiki pour que chacun puisse participer à sa mesure pour la propagan promotion de ce sport. Et par la même occasion combler mes lacunes puisque je ne suis qu'un novice dans ce sport.

Vous pouvez poser toutes les questions que vous voulez, débattre des compétitions que vous suivez ou auxquelles vous participez, vous vanter de votre handicap à la suite de ce wiki, car je pense qu'un topic unique suffira pour la population jolienne de golfeurs.
[Titre] Présentation [/titre]

[soustitre] Historique [/soustitre]

Le golf est un très vieux sport dont les origines sont un peu floues. Certains situeraient un ancêtre de ce sport comme ayant été pratiqué dans les Flandres, au cours du 13ième siècle.
Par contre, tout le monde s'accorde à dire que ce sont les Ecossais qui l'ont codifié dans sa forme moderne. D'ailleurs, c'est toujours le Royal and Ancient Golf Club of St Andrews qui établit les règles internationales pour le Golf (à l'exception des USA).



La pratique semble se répandre nettement dès le 16ième siècle. Aujourd'hui, c'est un sport pratiqué à travers le monde entier et qui a une renommée bien établie. On estime à 100 millions le nombre de golfeurs à travers le monde.

[soustitre] Esprit du jeu [/soustitre]

Le golf donc, est une pratique sportive qui se déroule en extérieur dans un cadre naturel. Les motivations pour jouer peuvent donc être diverses : la recherche de la perfection d'un geste, mais aussi bénéficier du cadre verdoyant, le rapport à la marche à pied, ou encore l'esprit de compétition en faisant la course au handicap (liste non exhaustive).

Du fait de la concentration nécessaire au sport, lorsque vous vous retrouvez sur un terrain de golf, vous bénéficierez d'un calme très reposant. Les golfeurs respectent le silence pour leurs partenaires immédiats, mais aussi pour tous les autres pratiquants.

Enfin, la codification du golf est relativement stricte. Entre amis ou en compétition, le fair-play est généralement de mise. Il existerait, d'après des rumeurs, des dérives surtout lors des compétitions amateurs, lorsque des lots de valeur sont mis en jeu. Mais à vous de choisir le "contexte" dans lequel vous préférez pratiquer.

[soustitre] Idées reçues [/soustitre]
  • Le Golf n'est pas un sport

    Le golf nécessite dans sa pratique une maîtrise de son corps, une haute technicité pour réaliser le mouvement de base (swing) et une force mentale inébranlable.
    Pour reprendre les bases de l'article d'EZ3ki3l, on retrouve à la fois une part d'Agon et une part d'Alea. C'est un jeu, codifié, et où l'esprit de compétition pousse à se surpasser.

    Enfin, de manière plus pragmatique, pour tous ceux qui pensent que marcher derrière une balle que l'on tape avec un club (ou canne) n'est pas fatiguant, c'est-à-dire pour beaucoup de personnes une activité ne faisant pas transpirer, faites donc un parcours complet. Vous verrez que si, ça fatigue
  • Le Golf est un sport de riche

    Le Golf a une étiquette de sport bourgeois, réservé à une élite. Cette étiquette n'est pas arrivée là par hasard. Il est vrai que l'entretien d'une grande surface herbeuse telle qu'un golf coûte très cher, et que par conséquent le droit d'utiliser cette surface coûte également très cher. L'association personnes riches <=> golf s'est donc faite naturellement. Sans compter une sorte de lobby qui confère un standing à ses pratiquants.

    Toutefois, ce sport connaît une démocratisation depuis quelques années. On en est toujours pas, et probablement sera jamais, au niveau du foot improvisé dans la rue, mais les prix ont diminué. Surtout, comme les golfs se rendant compte de leur intérêt à renouveler leur base d'abonnés, ils mettent en place bon nombre de formules à prix préférentiels pour débuter.

    Le matériel, lui, est toujours un investissement conséquent. Toutefois, pour découvrir, les golfs prêtent souvent tout le matériel nécessaire dans les premiers temps de l'apprentissage.

    Renseignez-vous directement auprès des golfs. Peut-être que les prix ne sont pas ce que vous imaginez !
  • à compléter


[titre] Comment débuter [/titre]

[soustitre] Vocabulaire [/soustitre]

Le jargon des golfeurs est au moins aussi complexe que celui des médecins ou juristes. Voici donc quelques explications sommaires. A noter qu'il y a un grand nombre d'anglicismes. J'ai essayé de les marquer par l'emploi de l'italique le plus souvent.

Termes génériques :
  • Le Par : désigne le nombre théorique de coups qu'il vous faut pour mettre la balle dans le trou. Ce nombre dépend de la longueur et de la difficulté relative du trou. Cette valeur est fixe pour chaque trou donné.
  • Scores brut et net : Le score brut est la différence entre le nombre de coups que vous avez donné pour faire aller votre balle jusqu'au trou et le Par. Le score peut donc être négatif ou positif. Par contre, votre score net est la différence entre le nombre de coups donnés et le Par auquel on ajoute une valeur fixe, dépendant de votre handicap.
    Par exemple, un débutant (de handicap 54 donc) se voit attribué 3 coups supplémentaires sur chaque trou. Ainsi, en effectuant 6 trou sur un par 3, il fait un score brut de +3 et un score net de 0. S'il avait fait 8 sur un trou de par 4, il aurait +4 en score brut et +1 en score net.
  • Handicap : C'est une valeur arbitraire qui définit votre habileté générale sur un parcours de golf. Réaliser de bons scores en compétition vous permet de faire baisser ce handicap. Au fur et à mesure que ce handicap baisse, la différence entre score net et brut s'estompe. Il vous faut donc progresser pour continuer à faire baisser votre handicap.
  • Practice : Zone d'entraînement où sont placés des box. Un automate vous fournit un sceau de balle d'entraînement (sans valeur) que vous êtes libre de taper pour améliorer votre frappe. Le terrain que vous visez est vierge de tout obstacle et des panneaux indiquent les longueurs à intervalles réguliers pour que vous jugiez de votre propre distance de frappe.
  • Pitch & Punt : forme particulière de parcours où chaque trou est très petit (longueur inf. à 120 m). Permet de s'entraîner aux approches dans des situations "réelles". Certaines compétitions existent sur ces seuls terrains, mais ce n'est pas la norme.
  • Putting : action de viser le trou depuis un emplacement du green. C'est un geste particulier puisque la balle roule et ne vole pas.


Les surfaces :
  • La zone de départ (tee box): Petite zone d'herbe rase qui sert au premier coup. Seule zone où l'on peut utiliser un tee. Il peut exister différentes zones pour un même trou, généralement au moins deux : départ homme et départ femme (plus près du trou).
  • Le fairway : Bande d'herbe rase qui définit grossièrement le chemin que votre balle doit emprunter pour aller jusqu'au trou. Vous avez tout intérêt à y rester puisqu'il est facile de taper le coup suivant sur une telle surface.
  • Le green : Zone élargie d'herbe très rase. Une fois sur le green, vous utiliserez un putter et ferez rouler votre balle plutôt que de la faire voler.
  • Le rough : Toute la zone considérée comme faisant partie du trou, mais où l'herbe n'est pas entretenue (volontairement). Vous y passerez un certain temps lorsque vous débuterez, jusqu'à ce que vous en ayez marre et que vous soyez assez bons pour rester sur le fairway. Les coups y sont difficiles au regard de la hauteur de l'herbe et des autres obstacles.
  • Le bunker : Zone de défense d'un trou. Cette zone est ensablée et placée de façon à gêner le plus possible les zones stratégiques du trou. Une fois sur cette surface, il peut être laborieux d'en sortir. La prise de risque en visant une zone près d'un bunker n'est a effectué que si vous vous sentez capable, au cas où vous tomberiez dedans, d'en sortir aisément.
  • Les obstacles d'eau : Sur les terrains de golf, il est très courant de voir des plans d'eau, des ruisseaux, ou même d'être en bord de mer. Bien sûr, c'est joli. Mais très dangereux pour votre score aussi puisque toute chute d'une balle dans l'eau se transforme en un point de pénalité. Il faut donc les éviter sans pour autant rallonger démesurément la distance jusqu'au trou.


Les scores sur un trou :
  • Albatros : score brut de -3 sur un trou
  • Eagle : score brut de -2 sur un trou
  • Birdie : score brut de -1 sur un trou
  • Par : score brut de 0 sur un trou
  • Bogey : score brut de +1 sur un trou
  • Double bogey : score brut de +2 sur un trou

Les clubs :
  • Les fers : clubs dont la tête est généralement en métal très résistant et en forme de lame.
  • Les bois : clubs dont la tête est très arrondie et massive, anciennement en bois et maintenant dans des alliages assez léger.
  • Le putter : club spécial à n'utiliser que sur le green. Il sert à pousser la balle et à la faire rouler. La tête est grossièrement rectangulaire mais surtout plane dans la surface utilisée pour contacter la balle.
  • Les hybrides : combinaison moderne qui vise à concilier les avantages des fers (contact facilité avec la balle) et des bois (distance parcourue).
  • Le SandWedge : Sorte de fer un peu particulier. Sa tête très ouverte permet des coups pour sortir de situations difficiles : balle dans le sable ou enfouie dans de l'herbe haute.


Les effets :
  • Fade :
  • Hook :
  • Back Spin :




[soustitre] Le swing !! [/soustitre]

Le swing est un terme anglais désignant un balancement. Car le coup de base au golf pour propulser la balle dans la direction voulue n'est que ça : un balancement du club.

En effet, le but est d'arriver dans le trou en un minimum de coups. Pour cela, il faut donc franchir la plus grande distance possible à chaque coup.
Pour obtenir une distance efficiente, il faut rechercher la trajectoire de la tête du club la plus rapide (et précise) possible. Ainsi, l'énergie acquise par la tête du club sera transmise à la balle lors de leur impact, et la balle ira le plus loin possible.

Le swing est considéré comme le geste technique le plus exigeant, parmi tous les sports existants.


Les premières clés pour un bon swing (de base) sont de comprendre plusieurs choses :
  • la position de base doit être respectée (pieds écartés à longueur entre les épaules, bassin rejeté en arrière, tronc abaissé, genoux fléchis, bras ballant venant cueillir le club naturellement)
  • bien penser à la rotation du buste et garger un mouvement uni entre les différentes parties du corps
  • le mouvement doit être fluide (pour garantir la régularité du coup)
  • le mouvement doit être ample (pour offrir la vitesse maximale au club et donc la distance maximale à la balle)
  • il faut "traverser" la balle et non pas la frapper
  • le geste du swing est plus proche d'un lancer que d'une frappe
  • les poignets n'interviennent que très peu


[soustitre] Quel golf ? [/soustitre]

Ca y est ? L'objectif de ce wiki est atteint, vous voulez vous y mettre ? Attendez, cherchez d'abord un club de golf pas très loin de chez vous !



[titre] L'actualité du Golf : aujourd'hui à l'affiche [/titre]

A faire évoluer au jour le jour, selon les évènements que vous souhaitez promouvoir



[titre] Les figures emblématiques [/titre]


  • Tiger Woods : un extra-terrestre. Aujourd'hui, la figure du golf moderne. Il a tout pour lui : les résultats, la technique, la jeunesse. On ne se demande pas combien de records il fera tomber, mais quel sera le prochain.
  • Severiano Ballesteros : Autre figure historique du golf, il fut à son apogée un maître des plus grands tournois. Son palmarès n'a pas à le faire rougir, et il concourt désormais dans les circuits seniors.
  • à compléter

[titre] Journal d'un apprenti golfeur [/titre]

Par Dienekès : Je me réserve ce petit espace du wiki pour moi seul, parce que ça va m'amuser de raconter un peu mes débuts. Et ça servira de point de repère pour les débutants ^^

[soustitre] Les prémisses [/soustitre]
Je suis fils de golfeur. Alors, autant dire que sans être né avec un club dans la bouche, j'ai quand même été abreuvé assez tôt avec le vocabulaire du sport. De la même façon, j'ai regardé pas mal de compétitions retransmises à la télé en compagnie de mon père.
Par contre, m'y mettre, ça ne me disait rien. Y'a des choses, comme ça, que l'on a pas spécialement envie de faire en compagnie de sa famille, et le sport en faisait partie chez moi. Pourtant, je sentais que ça pouvait me plaire. Mais pas avec lui sur mon dos.

Et pourtant, en Juin dernier, je me suis retrouvé sur le circuit pro à la compétition des Hauts du Poitou, en compagnie de mon père (forcément) mais aussi de mon beau-frère qui s'y mettait. Un petit cours improvisé avec l'organisateur de la compétition (ancien champion de France), m'a fait me dire que j'aimais bien. Comme quoi ...

[soustitre] Le premier pas [/soustitre]

Tarraudé par ce premier contact concluant, je me suis dit que je pourrais pousser l'expérience plus loin. J'ai donc cherché un club près de mon lieu de résidence. Et je l'ai trouvé.
Comme je n'avais pas envie de me lancer seul, j'ai motivé deux collègues à me suivre pour une session découverte organisée dans ce golf : deux à trois heures de découverte du golf, entièrement gratuites, et encadrées par un vrai professeur de golf.

Ca s'est extrêmement bien passé. Nous nous sommes retrouvé avec des personnes qui découvraient totalement le sport. La très maigre avance que j'avais, au niveau théorique, ne m'a pas servi des masses ... juste un peu pour la position générale à adopter pour un bon swing, et encore.

La prof que nous avons eu à eu l'intelligence de nous faire toucher à tout : un peu de practice pour voir le swing, quelques approches rouler rapidement, un poil de putting et surtout, nous faire faire 2 à 3 trous sur le parcours école. C'est un tour d'horizon sommaire mais efficace de toutes les facettes du golf.

Conquis, j'ai signé dans la foulée pour une formule de cours sur un mois. D'autant plus que j'avais droit à une réduction puisque j'avais déjà fait l'initiation.

[soustitre] Le premier mois [/soustitre]

En un mois, les progrès ont été fulgurant ! Au début, c'est dur, très dur. Le peu qu'on apprend, on nous le fait désapprendre pour réapprendre un meilleur geste. En effet, comme l'exactitude du geste prime sur tout dans le swing, il ne faut pas prendre de mauvaises habitudes ... ce que l'on fait fatalement au début.
C'est aussi la raison pour laquelle il semble important de prendre des cours tout de suite, quand on commence.

Par contre, pour peu qu'on aille s'entraîner sur un parcours école ou au practice régulièrement durant ce premier mois, on ingurgite des concepts à vitesse folle. Bien sûr, quand on nous en parle, on ne retient pas tout. D'ailleurs, ce qu'on retient dans l'oreille, on ne le met pas forcément en pratique.
Par contre, une pratique régulière et assidue va permettre au corps d'apprendre les gestes. C'est la mémoire sensorielle qui sert énormément.

Alors, bien sûr, il faut se poser des défis vraisemblables. Quand je dis qu'on progresse vite, ce n'est pas pour autant qu'on va faire son premier 18 trou dans le premier mois. Non, il faut progressivement découvrir toutes les facettes du jeu : coups longs, approche (tous les types), putting, règles générales, etc ...
Mais déjà, dans les premières semaines, on peut se faire plaisir en jouant sur des petits parcours écoles. Ca a été mon cas. D'ailleurs, à un mois et quelques jours, j'ai joué sur le pitch & punt de mon golf (Limère, près d'Orléans), et je me suis extasié devant mon propre score : 4 - 3 - 6 - 4 - 3 - 5.
Alors certes, pour un golfeur émérite, c'est pas génial. Mais pour moi, c'est énorme ! Et surtout, j'ai passé un très bon moment ... n'est-ce pas l'essentiel lorsque l'on pratique un sport en tant que loisir ?

[soustitre] Au bout de trois mois [/soustitre]

Bon, j'arrive au cap des trois mois. Je n'ai pas trop pu jouer ce dernier mois, mais bon. Avant de partir d'Orléans, j'ai pu passer ma carte verte et l'obtenir ! C'était plus rapide que la normale, mais comme j'avais été assidu, j'ai pu passer le "test" sans difficulté. Après quelques difficultés techniques, me voici donc à nouveau à Rodez, et là, je me lance à la découverte du golf du Grand Rodez.

En deux semaines, j'ai du taper mes 6 sceaux au practice et aujourd'hui (j'en reviens juste) je me suis enfilé deux compacts de suite. Le pied ! Alors certes, les résultats sont pas extraordinaires : 29 en brut au premier tour, et 26 au second. Pour 6 trous par 3 assez petits. M'enfin, je m'en satisfait pour l'instant.

Le golf de Rodez est très différent de celui d'Orléans Limère : très nu, peu de végétation, sur un plateau balayé par le vent. Pour ce que j'en ai vu (5 ou 6 différents), finalement, aucun golf n'est semblable à un autre. C'est sympa de pratiquer ce sport de manière nouvelle juste en changeant de terrain.

Donc voilà, 3 mois, et toujours autant sinon plus de motivation !

[soustitre] La suite [/soustitre]

....
Discussion sur cet article : 104 messages (Dernier message : 11/03/2015 - 12:23:53)