Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Situation au Japon - L'évolution de la situation nucléaire et sanitaire (#2)

Liens utiles
Voici un récapitulatif des évènements (heure de Paris) des 5 derniers jours réalisé à l'aide du site du Nouvel Obs(heure par heure exhaustif) Le Monde et Libération en complément.

Bilan humain du séisme
Les derniers bilans officiels font état de 7.348 victimes et 10.947personnes sont toujours portées disparues.

Voici le dernier point de l'AIEA sur la situation à Fukushima :
- L'Agence internationale de l'Energie atomique a déclaré samedi qu'il n'était pas certain que les pompes de la centrale nucléaire de Fukushima pourraient être remises en marche une fois le courant rétabli.
- Les pompes servent à l'injection d'eau pour refroidir les réacteurs et les combustibles usagés entreposés dans des piscines.
- Graham Andrew, haut responsable de l'AIEA, a dit espérer que le courant serait rétabli "aujourd'hui" à l'unité 2.
- Il a aussi déclaré lors d'un point de presse que la situation d'ensemble à la centrale de Fukushima Daiichi était similaire à celle de vendredi.
- Le taux de radioactivité dans les principales villes du Japon est lui aussi inchangé, a-t-il dit.
- Il a indiqué que des trous avaient été percés dans les toits des unités 5 et 6 de Fukushima Daiichi pour prévenir toute explosion d'hydrogène.

Le Japon a suspendu la vente de produits alimentaires provenant de la région de la centrale nucléaire de Fukushima-Daiichi, en raison des risques de contamination radioactive, annonce samedi l'AIEA.

Des doses de radioactivité supérieures aux normes de sécurité, mais pas dangereuses pour la santé humaine, ont été détectées dans du lait produit dans une ferme à une trentaine de kilomètres de la centrale ainsi que dans des épinards cultivés dans la préfecture voisine d'Ibaraki.
"Selon les dernières données disponibles, les produits alimentaires testés entre le 16 et le 18 mars contiennent de l'iode radioactive", précise l'AIEA dans un communiqué.

Les autorités japonaises ont par ailleurs recommandé aux personnes ayant évacué la zone située dans un rayon de 20 km autour de la centrale de prendre l'iode stable.
Non radioactif, cet iode sature la thyroïde et empêche ainsi que de l'iode radioactif vienne par la suite se fixer sur cette glande et provoquer des cancers.

> LeMonde.fr
12h15 - Des traces de substances radioactives ont été trouvées samedi dans l'eau du robinet à Tokyo et dans d'autres localités, mais à des doses inférieures au seuil légal, indique le ministère japonais des Sciences. Plus d'infos ici.
11h30 «Thomas Houdré, de l'Autorité de Sûreté Nucléaire vient de me dire que la situation demeure «extrêmement sérieuse et non stabilisée»
> A lire, le dernier post de Sylvestre Huet, notre journaliste scientifique, sur son blog Sciences2

11h15 - La terre continue de trembler. Un séisme de magnitude 5,9 a secoué la préfecture d'Ibaraki, située à moins d'une centaine de kilomètres au nord-est de Tokyo, selon l'Agence météorologique japonaise.

10h23 - Sur le front de l'électricité: Un câble électrique a été connecté au réacteur 2 de la centrale de Fukushima, pour relancer les systèmes de refroidissement, mais le courant n’a pas encore été rétabli selon l’Agence de sûreté nucléaire.

9h30 - Plus de 1.000 patients hospitalisés sont évacués de la zone de sécurité située dans un rayon de 20 à 30 km de la centrale accidentée de Fukushima.

9 heures - Des niveaux anormalement élevés de radioactivité ont été relevés dans du lait et des épinards dans les préfectures de Fukushima et d’Ibaraki, proches de la centrale nucléaire accidentée, annonce le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano.

8 heures - Les autorités prévoient de mettre en place un dispositif avec l’armée et les pompiers pour arroser en permanence les réacteurs de la centrale de Fukushima, afin de refroidir le combustible radioactif entreposé.

4 heures - Des robots en renfort. Deux robots chenillés, un robot extérieur, un camion-benne, un bulldozer et une pelleteuse... Au total plus de 100 tonnes de matériel, dont des robots d’intervention sur des accidents nucléaires, vont quitter l’aéroport de Châteauroux (Indre) dimanche pour rejoindre la centrale de Fukushima.

3 heures - Le bilan s'aggrave encore, avec 7197 morts confirmés et 10.905 personnes toujours portées disparues.

> Libération.fr

Vendredi 18 mars :
Le point sur la situation au Japon

• Bilan humain du séisme
Les derniers bilans officiels font état de 6.539 victimes et 10.259 personnes sont toujours portées disparues (vendredi 18 mars, 7h10 le matin).
Le nombre de morts dépasse déjà celui enregistré lors du tremblement de terre de Kobe en 1995.

• Evacués.
Environ 550.000 personnes ont été évacuées parce qu'elles ont perdu leur logement à cause du tsunami ou parce qu'elles habitaient dans un rayon de 20km autour de la centrale de Fukushima. Environ 2.700 centres d'accueil temporaires ont été ouverts.

• Eau et électricité.
Environ 1,6million de bâtiments sont privés d'eau potable et 600.000foyers d'électricité (ministère de la Santé). Tokyo est menacé d'un black-out.

• Bâtiments endommagés.
80.422 bâtiments ont été plus ou moins fortement endommagés, dont 4.798 totalement détruits (Agence de la gestion des catastrophes).

• Secours mobilisés.
Quelque 80.000 soldats, policiers et personnels de secours ont été mobilisés par l'État. Le gouvernement a fait appel mercredi à des réservistes.

• Aide étrangère.
112 pays et régions ont proposé leur aide, ainsi que 23 organisations internationales (ministère des Affaires étrangères). Le montant de l'aide financière n'a pas été dévoilé.

• L'afflux de volontaires pourrait ralentir les efforts des secours. Face au nombre croissant de volontaires pour porter secours aux victimes du séisme et du tsunami, le ministère des affaires étrangères japonais a fait savoir que la situation est compliquée. Les infrastructures étant endommagées, avoir de nombreux volontaires sur place renforce encore les besoins en nourriture, hébergement, essence, etc. "C'est purement à cause de la réalité sur le terrain et non une réticence de notre part", dit le ministère des affaires étrangères, rapporte le Wall Street Journal.

• La construction d'un sarcophage à Fukushima serait une solution de dernier recours. Les autorités japonaises considèrent qu'il est trop tôt pour parler de mesures à long terme et que leur priorité va au refroidissement des six réacteurs de la centrale nucléaire et de leurs piscines de stockage du combustible usagé. (France Info)
18h52 - Tokyo Un nouveau groupe de camions de pompiers de Tokyo est entré en action pour projeter de l'eau sur le réacteur 3 de la centrale de Fukushima d'où risquent de s'échapper des substances radioactives. Une trentaine de camions arrosent le bâtiment grâce à des lances qui projettent 3,8 tonnes d'eau par minute. Les camions se relayent par groupes de 5 pour des sessions courtes compte-tenu de la radioactivité élevée. Il s'agit d'une énième action pour éviter que le combustible nucléaire ne reste hors d'eau et n'entre en fusion.

18h53- Tokyo Les camions se relayent par groupes de 5 pour des sessions courtes compte-tenu de la radioactivité élevée du site.(Liberation)

16h05 - Radioactivité. Pour revenir sur la radioactivité au japon, l'Autorité de sûreté nucléaire estime dans son point quotidien que "la radioactivité relevée par les balises de mesure à Tokyo reste faible et ne nécessite pas d’action particulière de protection des populations". (Le Monde)

14h40 – Vienne Le Conseil des gouverneurs de l'AIEA se réunira lundi pour une session extraordinaire pendant laquelle le directeur-général Yukiya Amano fera un rapport sur sa visite au Japon.

12h50 – Osaka Naoto Kan promet que l'Etat allait "prendre fermement" le contrôle de la situation dans la centrale nucléaire accidentée de Fukushima, lors d'un discours télévisé à la nation.

12h40 – Osaka Le Japon va surmonter la tragédie en tant que nation et se rétablir, déclare le Premier ministre Naoto Kan.

12h35 – Osaka La centrale nucléaire accidentée de Fukushima fait toujours face à "d'énormes difficultés", déclare le Premier ministre japonais, Naoto Kan.

12h35 – Osaka Le Premier ministre Naoto Kan assure que les Japonais allaient "une nouvelle fois reconstruire le Japon", une semaine après un séisme qui a dévasté le nord-est du pays.

12h30 – Paris La plupart des réacteurs nucléaires au monde seraient "en grande difficulté" s'ils avaient été confrontés aux mêmes catastrophes naturelles qu'a subies la centrale japonaise de Fukushima la semaine dernière, estime un expert de l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN).

10h45 – Osaka L'alimentation électrique de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima n'est pas encore rétablie au Japon, mais les efforts en ce sens "progressaient", indique le porte-parole du gouvernement, Yukio Edano.

10h15 – Vienne L’opération de refroidissement des réacteurs est une "course contre la montre" selon l’AIEA.

10h10 – Tokyo l'Agence nucléaire nippone relève de 4 à 5 la gravité de l'accident.

9h50 - Tokyo L'agence Jiji annonce que l’AIEA va mesurer la radioactivité à Tokyo dès vendredi soir.

7h10 – Tokyo : Avec 6.539 morts, le séisme a dépassé celui de Kobe, d’après la police.

7h05 – Tokyo : Une minute de silence est observée dans le nord-est du Japon par des survivants, montre la télévision publique NHK.

3h25 – Tokyo Le dernier bilan de la police japonaise fait état de 6.400 morts confirmées et 10.200 disparus.

1h05 – Tokyo Le Japon reprend vendredi matin les opérations pour tenter de refroidir les réacteurs de la centrale de Fukushima.

Jeudi 17 mars :

Le point sur la situation au Japon à 16h35 (soit 00h35 Tokyo) - LeMonde.fr

Refroidissement. Deux opérations sont en cours pour tenter de refroidir la centrale de Fuskushima 1 : l'arrosage des réacteurs par hélicoptères et camions citernes, et la réactivation du mécanisme de refroidissement de la centrale.

Concernant la première opération, des hélicoptères militaires ont largué environ 30 tonnes d'eau sur le réacteur 3. Le niveau de radiation autour de la centrale de Fukushima 1 a augmenté après ce largage d'eau. Deux des quatre largages semblent avoir atteint leur but et les opérations se poursuivront vendredi.

Concernant la deuxième opération, les équipes techniques de la compagnie Tepco qui exploite le site, ont tenté de rétablir l'électricité dans la centrale par une ligne à haute tension. Le but étant de faire fonctionner les pompes nécessaires au refroidissement des réacteurs 3 et 4 et de leurs piscines de stockage du combustible usagé. Maisl'opération n'a pu être achevée jeudi et se poursuivra vendredi.

La piscine du réacteur n° 4 demeure une grave source d'inquiétude. Elle serait à sec selon le président de l'Autorité de sûreté nucléaire américaine. L'agence japonaise de sûreté nucléaire n'a pas été en mesure de dire si de l'eau recouvrait toujours les barres de combustible usagé.

Radioactivité.
A Taipei, 25 passagers venant de plusieurs villes japonaises avaient des taux de radioactivité "légèrement supérieurs" à la normale.
A Seoul, quatre passagers portaient des traces inhabituellement hautes de radioactivité. Le niveau est redescendu à la normale pour l'un d'entre eux une fois qu'il a enlevé son manteau et ses chaussures. Les autorités locales examinent systématiquement les voyageurs et les produits alimentaires en provenance du Japon.

Bilan du séisme.
Il est de 5 321 décès confirmés dans douze départements du nord-est, 9 329 personnes portées disparues dans six départements et 2 383 blessés dans dix-sept départements, selon des chiffres de la police nationale. Mais le nombre final de morts pourrait dépasser les 10 000.

Un froid intense et d'importantes chutes de neige dégradent encore les conditions de vie et de travail pour les 500 000 sinistrés et les 80 000 secouristes. Environ 850 000 foyers sont toujours privés d'électricité dans le nord du pays et 1,5 million de foyers n'ont plus l'eau courante.
15h40 - Tokyo La chaîne japonaise NHK indique que les camions spéciaux de l'armée ont cessé d'arroser le réacteur 3 de la centrale.

15h18 - Tokyo L'armée américaine annonce avoir fourni 100 combinaisons de protection contre les émanations radioactives au gouvernement japonais.

15h -Tokyo L'agence de presse Kyodo rapporte que l'alimentation électrique de la centrale n'a toujours pas été rétablie.

14h35 - Paris Le groupe nucléaire Areva et l'électricien EDF ont affrété un avion transportant 100 tonnes d'acide borique (substance chimique permettant d'empêcher la réaction nucléaire) et du matériel de protection contre la radioactivité, annonce le gouvernement français.

12h25 - Paris "Le seul moyen possible pour stabiliser la situation" à la centrale de Fukushima est d'apporter de l'eau en quantité suffisante pour refroidir les installations, souligne l'Autorité de sûreté nucléaire française (ASN).

12h05 - Tokyo Deux camions spéciaux de l'armée ont commencé à arroser le réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima, annonce la télévision publique NHK.

11h30 - Tokyo Les autorités japonaises n'ont pas pu recourir comme prévu à l'utilisation d'un camion citerne équipé d'un canon à eau pour arroser le réacteur de la centrale de Fukushima, en raison du niveau élevé des radiations, rapporte la télévision publique NHK.

10h30 - Paris Environ 250 ressortissants français ont été évacués de l'aéroport de Tokyo en direction de Séoul à bord d'un avion de l'armée de l'air, indique l'état-major des armées.

8h45 - Paris Un premier avion transportant du matériel et 95 tonnes de bore, un agent chimique permettant de retarder le processus de fusion nucléaire qui menace à Fukushima, va partir pour le Japon, annonce le ministre de l'Energie, Eric Besson.

8h – Tokyo Une partie du Japon risque une coupure d'électricité à grande échelle si la consommation n'est pas réduite, la production étant amoindrie du fait des dégâts causés aux centrales nucléaires par le séisme, déclare le ministre de l'Industrie, Banri Kaieda.

3h20 – Tokyo L'alimentation électrique de la centrale nucléaire accidentée de Fukushima pourrait être rétablie partiellement dans l'après-midi, selon l'agence de sûreté nucléaire japonaise citée par l'agence Kyodo.

1h50 – Tokyo Un hélicoptère de l'armée japonaise déverse une grande quantité d'eau sur un des réacteurs de la centrale de Fukushima, montre la télévision publique NHK en direct.

Mercredi 16 mars :

18h45 - L'ambassade des Etats-Unis à Tokyo recommande aux citoyens américains l'évacuation d'un périmètre de 80 km autour de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima.

15h45 - L'armée américaine annonce que les Etats-Unis vont fournir des pompes à eau à haute pression aux autorités japonaises pour arroser les réacteurs de la centrale nucléaire de Fukushima.

13h10 - Les autorités japonaises envisagent désormais d'utiliser un camion citerne avec canon à eau pour arroser le réacteur 4 de la centrale de Fukushima, afin de refroidir le combustible nucléaire qui chauffe de façon inquiétante.

11h05 - Le personnel de la centrale nucléaire de Fukushima, qui avait été évacué mercredi matin en raison d'une élévation de la radioactivité mesurée sur le site, est revenu pour poursuivre les opérations après vérification des données, d'après l'exploitant, Tokyo Electric Power.

10h25 - La forte radioactivité au-dessus de la centrale nucléaire japonaise de Fukushima empêche un hélicoptère d'approcher du réacteur 4 pour y verser de l'eau afin de refroidir le combustible qui menace d'entrer en fusion, selon la chaîne NHK.

8h20 - Un hélicoptère de l'armée japonaise décolle pour déverser de l'eau sur un réacteur de la centrale nucléaire de Fukushima afin de tenter de le refroidir.

04h55 - La radioactivité mesurée à l'entrée de la centrale nucléaire de Fukushima atteint un nouveau pic vers 10h45 locales (01h45 GMT).

04h45 - Le Japon se dit prêt à demander la coopération de l'armée américaine pour prévenir une catastrophe nucléaire dans la centrale de Fukushima.

04h30 - Le personnel de la centrale nucléaire de Fukushima est évacué en raison de l'élévation de la radioactivité sur le site.

03h35 - Le porte-parole du gouvernement annonce que l'enceinte de confinement du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima a été "partiellement endommagée".

03h30 - Le porte-parole du gouvernement annonce que la radioactivité mesurée à l'entrée de la centrale nucléaire de Fukushima a augmenté fortement vers 1h.

02h20 - Un nuage de fumée s'élève de la centrale nucléaire de Fukushima

00h25 - L'incendie qui s'était déclenché mercredi matin au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima paraît s'être éteint.

Mardi 15 mars :

22h45 - Un nouvel incendie se déclare au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima.

15h55 - La compagnie d'électricité japonaise Tepco, qui exploite la centrale de Fukushima, envisage de verser de l'eau par hélicoptère dans une piscine du réacteur 4 pour refroidir du combustible nucléaire usé.

15h15 - "En ce qui concerne le réacteur 3, nous sommes en train d'injecter de l'eau pour le refroidissement et nous avons dit aux habitants dans un rayon de 20 km d'évacuer et ceux qui habitent dans un rayon de 30 km de rester chez eux", explique le ministre japonais des Affaires étrangères.

10h30 - L'agence nucléaire du Japon annonce la découverte de deux trous de 8 mètres sur l'enceinte extérieure du réacteur N° 4 de la centrale de Fukushima (Reuters)

9h30 - Le niveau de radioactivité a baissé dans l'après-midi à Tokyo après être monté au dessus à la normale dans la matinée en raison des émanations produites par la centrale de Fukushima, a annoncé la municipalité.

9h10 - Le niveau de la radioactivité a baissé dans la centrale japonaise de Fukushima, où des réacteurs endommagés sont victimes d'une succession d'avaries, affirme le porte-parole du gouvernement, lors d'un point de presse.

8h50 - Une légère hausse de température a été mesurée dans les réacteurs 5 et 6 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 (nord-ouest du Japon), endommagée par le séisme de vendredi, explique le porte-parole du gouvernement.

5h - Un niveau de radioactivité supérieur à la normale a été détecté mardi matin à Tokyo, annoncé la municipalité en précisant que ce niveau était trop faible pour pouvoir affecter la santé humaine.

4h10 - L'incendie au réacteur 4 de la centrale nucléaire de Fukushima n°1 est "apparemment éteint", rapportent plusieurs médias japonais.

3h55 - L'ambassade de France au Japon a démenti qu'un nuage radioactif se dirigeait vers la région de Tokyo, affirmant que la plus grande mégapole du monde "n'était pas menacée par les retombées radioactives".

3h10 - Le Premier ministre japonais Naoto Kan appelle les personnes habitant dans un rayon de 30 km autour de la centrale de Fukushima 1, endommagée par le séisme de vendredi, à rester calfeutrées chez elles.

3h - Le niveau de radiations a "considérablement augmenté" à la centrale nucléaire de Fukushima n°1 où un incendie s'est produit sur le réacteur 4, déclare le Premier ministre japonais, Naoto Kan.

1h30 -L'Agence de sécurité nucléaire japonaise déclare que l'enceinte de confinement du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima n'est apparemment pas trouée, après une explosion sur le site.

1h10 - L'opérateur de la centrale nucléaire Fukushima 1 annonce avoir évacué son personnel du réacteur 2 touché par une explosion, sauf les employés chargés de pomper l'eau pour refroidir le réacteur.

0h35 - Un taux de radioactivité supérieur à la normale est mesuré dans la préfecture d'Ibaraki, située entre celles de Fukushima, où se trouve une centrale nucléaire endommagée, et de Tokyo, affirme l'agence de presse japonaise Kyodo.

0h05 - Une explosion a eu lieu au réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima 1, endommagée par le séisme et le tsunami dans le nord-est du Japon, annonce le gouvernement.

Lundi 14 mars

23h40 - Une partie de l'enceinte de confinement du réacteur 2 de la centrale de Fukushima semble avoir été endommagée, annonce le gouvernement, laissant entendre qu'une fuite radioactive est possible.

18h00 - Le Japon demande l'aide américaine pour refroidir ses réacteurs nucléaires.

16h10 - Le niveau d'eau dans le réacteur 2 a de nouveau baissé, ce qui empêche le refroidissement des barres de combustible.

13h30 - Le porte-parole du gouvernement japonais juge improbable une grosse explosion au niveau du réacteur 2 de la centrale nucléaire Fukushima 1 rapporte l'agence Kyodo.

12h15 - L'exploitant de la centrale de Fukushima dit craindre une fusion du réacteur n° 2.

10h45 - L'équipage du porte-avions américain Ronald Reagan arrivé dimanche au large des cotes nord-est du Japon, a été exposé à des radiations émanant d'une centrale nucléaire endommagée et le navire a été repositionné, a annoncé lundi la VIIè flotte américaine.

7h40 - Le système de refroidissement du réacteur 2 de la centrale nucléaire de Fukushima 1 est "en panne", annonce l'opérateur Tepco, cité par l'agence de presse Jiji.

4h30 - Les sept personnes disparues après les explosions survenues dans le bâtiment du réacteur 3 de la centrale de Fukushima n°1 sont retrouvées et six d'entre elles sont blessées, portant le nombre de blessés à neuf au total, annonce l'agence Jiji.

4h00 - La possibilité d'importantes fuites radioactives est "faible" après les explosions d'hydrogène qui ont eu lieuau niveau du réacteur 3 de la centrale de Fukushima (nord-est), déclare le porte-parole du gouvernement japonais, Yukio Edano.

3h30 - Deux explosions se produisent au niveau du réacteur 3 de la centrale nucléaire de Fukushima N°1, accidenté à la suite du séisme et du tsunami de vendredi dans le nord-est du Japon, rapporte l'opérateur Tokyo Electric Power Co.

2h00 - La centrale nucléaire de Fukushima N°1 au Japon est toujours dans un état "alarmant" après avoir été endommagée par le séisme et le tsunami de vendredi, déclare le Premier ministre japonais Naoto Kan, cité par l'agence Kyodo.

Dimanche 13 mars :

23h40 - Les niveaux de radioactivité à la centrale nucléaire d'Onagawa au Japon sont redevenus normaux après l'état d'urgence déclaré dimanche, annonce l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA).

19h30 - Une pompe à eau pour le système de refroidissement de la centrale nucléaire de Tokai est en panne, mais celle de secours fonctionne et refroidit le réacteur, explique l'opérateur de ce site situé à 120 kilomètres au nord-est de Tokyo.

7h50 - L'arrêt de plusieurs réacteurs nucléaires risque d'entraîner un déficit dans l'approvisionnement électrique, notamment dans la région de Tokyo, prévient le gouvernement.

00h00 - L'opérateur d'une centrale nucléaire du nord-est du Japon a déclare qu'un deuxième réacteur donne des signes de problèmes, avec un risque d'explosion.

Samedi 12 mars :

17h20 - L'accident nucléaire survenu dans la centrale de Fukushima N°1 a été évalué au niveau 4 sur une échelle de 7, annonce l'Agence japonaise de sécurité nucléaire et industrielle.

16h00 - Au moins trois Japonais habitant une ville proche de la centrale nucléaire touchée par une explosion ont été exposés à des radiations, ont rapporté samedi des médias, sur fond de crainte d'une fuite radioactive majeure due au séisme survenu dans le nord-est.

13h00 - Le Premier ministre nippon Naoto Kan appelle la population au calme autour des réacteurs nucléaires de Fukushima (nord-est), déréglés par le séisme, ajoutant que le gouvernement fera tout son possible pour protéger la santé des habitants.

12h55 - Les radiations sur le site de la centrale nucléaire Fukushima N°1 ont baissé après l'explosion survenue samedi, assure le porte-parole du gouvernement japonais.

12h50 - Le caisson du réacteur de la centrale de Fukushima N°1 où s'est produit une explosion n'a pas subi de dégâts, affirme le porte-parole du gouvernement, citant l'opérateur du site, Tokyo Electric Power (Tepco).

11h50 - L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle japonaise juge peu probables de sérieux dégâts affectant le caisson du réacteur de la centrale Fukushima N°1 où s'est produit une explosion après le séisme qui a dévasté le nord-est du Japon, selon l'agence de presse Kyodo.

11h10 - Le rayon d'évacuation autour des centrales de Fukushima est étendu à 20 km.

10h40 - Quatre employés ont été "légèrement blessés" dans l'explosion de la centrale Fukushima n°1 indique la télévision publique japonaise NHK.

10h10 - Le gouvernement japonais annonce que des pompiers vont être envoyés à la centrale de Fukushima où a eu lieu une explosion.

10h05 - A Fukushima la dose de radioactivité reçue par un individu sur le site du sinistre correspond à celle qu'une personne peut absorber au maximum en un an, sous peine de mettre en danger sa santé, assure l'agence de presse Kyodo.

9h30 - Les télévisions japonaises conseillent aux riverains de la Centrale Fukushima de se calfeutrer et de fermer leur fenêtre dans un périmètre "plus large que les 10 km de zone évacuée", après l'explosion survenue dans un réacteur de la centrale nucléaire.

9h30 - Le toit et les murs du bâtiment du réacteur de Fukushima se sont effondrés annonce NHK.

9h00 - Plusieurs employés sont blessés à la centrale nucléaire de Fukushima indique la chaîne de télévision NHK.

8h50 - Une explosion est entendue à la centrale nucléaire de Fukushima N°1 et un nuage blanc s'élève au-dessus du site, rapporte l'agence Jiji. Un expert nucléaire qui s'exprime sur NHK affirme qu'il pourrait s'agir d'une explosion "intentionnelle".

7h50 - La compagnie d'électricité japonaise Tokyo Electric Power (Tepco) avertit d'un risque d'interruption de l'alimentation électrique dans la capitale et alentours, en raison des dommages causés par le séisme de vendredi dans les centrales qui alimentent la région.

6h30 - Du césium radioactif est détecté près de la centrale nucléaire Fukushima N°1, confrontée à une série de problèmes depuis le violent séisme de la veille au Japon, rapporte l'agence Kyodo en citant l'Agence de sécurité nucléaire et industrielle.

2h30 - La compagnie d'électricité japonaise Tepco relâche de la vapeur radioactive pour abaisser la pression anormalement élevée dans au moins un réacteur de la centrale nucléaire Fukushima N°2, après avoir fait de même dans une première centrale, rapporte samedi l'agence Jiji.

1h40 - La compagnie d'électricité japonaise Tokyo Electric Power (Tepco) indique avoir relâché de la vapeur radioactive pour faire baisser la pression anormalement élevée dans un réacteur de la centrale Fukushima N°1, touchée par le violent séisme qui a dévasté la région.

1h20 - Les autorités japonaises ordonnent l'évacuation des habitants dans une zone de 3 kilomètres de rayon autour de la centrale nucléaire N°2 de Fukushima, touchée par des problèmes de refroidissement.

Vendredi 11 mars

19h30 – Une petite fuite nucléaire pourrait se produire dans une centrale de la préfecture de Fukushima (nord-est du Japon), durement frappée par le séisme de vendredi déclare le ministre de l'Industrie.

15h50 – Six mille habitants des environs d'une centrale nucléaire appelés à évacuer dans la préfecture de Fukushima (nord-est du Japon) annoncent les autorités locales.

11h20 – Les quatre centrales nucléaires japonaises les plus proches de la zone frappée par le violent séisme sont "arrêtées en toute sécurité", annonce l'Agence internationale pour l'énergie atomique (AIEA).

9h35 – Au total, 18 répliques depuis le premier séisme de magnitude 8.9, puis 6.4, 6.4, 6.8, 7.1, 6.3, 6.3, 5.8, 5.9, 6.3, 6.1, 6.1, 5.9, 5.8, 5.7, 5.6, 5.9, 6.2, selon la Fox.

9h05 – Le Premier ministre japonais Naoto Kan assure qu'aucune fuite radioactive n'a été observée dans les centrales nucléaires du pays.

8h20 – Un tsunami de 10 mètres déferle sur les côtes de Sendai (nord-est), affirment les médias.

7h25 – Une violente réplique du séisme de magnitude 7,9 survenu dans le nord-est du Japon s'est produite et fait trembler les immeubles de Tokyo.

7h20 – Une alerte au tsunami est émise incluant le Japon, la Russie, les îles Mariannes et les Philippines indique le Centre pour les tsunami du Pacifique.

7h – Un très violent séisme d'une magnitude de 7,9 s'est produit au large des côtes nord-est du Japon, faisant violemment tanguer les immeubles de Tokyo et déclenchant une alerte contre un risque de tsunami jusqu'à six mètres de haut, annonce l'Agence météorologique japonaise.


Ce fil de discussion a été automatiquement créé suite a la clôture d'un fil dont la longueur pouvait avoir un impact négatif sur les performances du serveur.

Nous vous invitons à poursuivre vos discussions à propos du sujet initial dans ce fil.

Voici l'adresse du fil précédent : http://forums.jeuxonline.info/showthread.php?t=1122913
Discussion sur cet article : 3 messages (Dernier message : 26/08/2011 - 02:54:43)