Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Le Projet Bradbury - Avec Mimu&Nyu le magnifique duo

/!\ Ceci n'est pas de la SF. Je répète, ceci n'est pas de la SF. /!\

Bonjour peuple de la Terre,

Oui je sais, je viens de dire que ce n'est pas de la SF mais juste derrière je vous appelle peuple de la Terre, ça peut créer la confusion. Ce n'est pas de la SF, je suis juste nul pour les bonjours. Désolé, on peut pas être bon partout. Bref.

Après la réussite exceptionnel qu'a été le NaNoWriMo (non ce n'est pas un terme de hard SF, désolé là aussi), aussi bien d'un point de vue personnel (3 participants avec badges WINNER) que critique (beaucoup de réponses sur le sujet dédié), je pense que tenter le projet Bradbury est la suite logique de notre aventure créative sur le Cercle.

Qu'est-ce que le projet Bradbury ? Premièrement, ce n'est pas un projet de SF ou de hard SF, ou de médium SF si cela existe. Deuxièmement ça a en effet un rapport avec les délicieux gâteaux appelés Fingers.
Mais pour vous expliquer ce projet, je me dois de vous faire un petit cours d'Histoire.


Tout commença en 1824 quand celui qui sera anoblie par la reine Victoria en 1858, n'était qu'un simple apprenti chocolatier dans le magasin de friandises favoris de la couronne.
A cette époque, Raymond Douglas Bradbury, avait un rêve. Le rêve de devenir le meilleur chocolatier de tout le royaume.
Il travaillait jour et nuit à la création de nouvelles recettes, espérant sortir de sa vie de misère en devenant chocolatier pour le roi.
C'était dur pour celui que l'on surnommait affectueusement Ray.
Apprenti chocolatier n'était pas une carrière offrant de nombreuses perspectives, et avec sa mère malade à la maison, Ray savait qu'il devait rapidement trouver la recette qui le rendrait riche. Et c'est ce qu'il fit.
En mars 1824, il décida de recouvrir de chocolat un petit sablé tout en longueur. Succès immédiat.
Ce gâteau qui se faisait appeler à ses débuts doigts de nègres (oui, comme nos têtes de nègres à nous les français) fut renommé en 1952. Depuis cette date, on ne dit plus que Fingers.
Malgré le succès immédiat de son nouveau gâteau, Ray ne réussit pas à sortir de la pauvreté. Pourquoi ? Car ses Fingers étaient vendus dans des assortiments. Vous savez dans ces boîtes en métal ronde qu'il y a chez toutes les grands-mères.
Mais Ray remarqua un truc, tous les enfants qui piochaient dans ces boîtes, prenaient ses fameux Fingers.
De là lui vint l'idée d'ouvrir une boutique ne vendant que ses gâteaux. Et c'est comme ça qu'en 1827, à l'aide d'un prêt avantageux offert par son mentor, il créa les Biscuits Bradbury qui sont mondialement connus aujourd'hui.
Sa boutique marcha du feu de Dieu. Il y avait des fils d'attente sur des centaines de mètres. Un succès comme il n'en avait jamais rêvé. Un succès qui fit de lui le chocolatier officiel de la couronne.

Ray était maintenant à l'abri du besoin jusqu'au restant de ses jours, mais alors que ses poches se remplissaient, sa véritable passion revint à lui. L'écriture.
En effet, avait de se lancer dans le commerce des biscuits chocolatés, la première passion de Ray avait été l'écriture. Malheureusement, écrivain n'était pas considéré comme un véritable métier à l'époque et comme il devait s'occuper de sa mère malade, il avait changé de cap. Mais maintenant qu'il avait plus d'argent qu'il ne pourrait jamais en dépenser, il eut une idée : créer un tournois d'écriture.
Ce tournois qui débuta en 1831, il décida de le nommer le Projet Bradbury. Oui, il était un peu mégalo le bonhomme.

Le projet Bradbury était simple.
Chaque week-end, dans toutes les villes du royaume, des écrivains se réunissaient dans des pubs afin de partager avec la foule, leurs petites histoires écrites durant la semaine.
Un trio d'arbitres écoutait tous les participants et désignait un vainqueur. Ce vainqueur était alors le champion de sa ville pendant la semaine et recevait une petite aide financière de la part de Ray Bradbury.
Le projet prit de l'ampleur. Tellement d'ampleur qu'en 1834, une ligue professionnelle fut créée. Dans 20 grandes villes du royaume, des champions furent sélectionnés, et ces champions s'affrontaient au gré d'un calendrier compliqué dans les différentes villes. Pour simplifier la chose un classement fut mis en place. Celui qui gagnait un match marquait 2 points. Si match nul il y avait, les participants repartaient chacun avec 1 point. Et à la fin de l'année, on désignait le grand champion.
Le championnat eut tellement de succès que partout dans le pays on dut construire des enceintes spécialisées pour accueillir la foule.
Mais ce championnat créa aussi des tensions entre ville, et divers groupes d’enthousiastes de l'écriture se frappaient régulièrement pour savoir qui de Londres ou de Liverpool possédait les meilleurs écrivains.
Les journées de championnat furent alors avancés en début d'après-midi, et la police encadra les rencontres.

Le championnat se terminait à la période des fêtes de fin d'année durant une après-midi où tous les matchs se déroulaient en même temps.
C'était la journée la plus attendue de l'année pour les enthousiastes de l'écriture. La journée qui déciderait qui avait la ville comportant les meilleurs écrivains. Et bien entendu, c'était aussi la journée où il y avait le plus de bagarres. Ce qui lui valut le nom de Boxing Day. Nom encore utilisé aujourd'hui pour du football ou du shopping mais dont les anglais ont perdu la signification depuis longtemps.

Malgré la mort de son créateur, le projet Bradbury fut un succès jusqu'à la première guerre mondiale où bon nombre de jeunes écrivains périrent sur les champs de batailles.
Le championnat reprit après la guerre mais ce ne fut plus jamais comme avant, et la seconde guerre mondiale mit un coup d'arrêt définitif au grand rêve de notre chocolatier.

Que reste-t-il aujourd'hui du Projet Bradbury ? Pas grand chose.
Quelques ligues clandestines dans les arrières salles de pubs miteux en banlieue de grandes villes. Et une rumeur. Une légende. Tous les 4 ans, des écrivains recevraient une invitation pour un grand tournois en Asie. Un tournois richement doté qui ferait pâlir d'envie tout joueurs de Starcraft ou de LoL. Mais ce tournois est probablement un mythe.

Sinon il reste JoL et ce topic qui vous invite à participer à ce projet.
Comment participer ? C'est simple, pour participer il suffit d'écrire et partager, ou pas, ce que vous avez produit.
Que dois-je écrire ? Vous écrivez ce que vous voulez. Je posterais plus tard une liste de thème que je suivrais personnellement mais ce projet est un projet avant tout personnel, vous écrivez ce que vous voulez.

Comment cela fonctionne concrètement ?
C'est simple. L'objectif du projet Bradbury est d'écrire une histoire par semaine pendant un an. Ce qui porte le nombre d'histoire que vous écrirez à 52. Non, ce n'est pas de la SF, j'ai écris 52 pas 42.
Toutefois ayant conscience que 52 c'est un peu beaucoup, il y aura plusieurs formules de participation.

- Mode Hardcore : 52 nouvelles dans l'année à raison d'une par semaine.
- Mode Intermédiaire : 12 nouvelles dans l'année à raison d'une par mois.
- Mode Dofus : ce que vous voulez quand vous le voulez. Vous voulez écrire un truc et le partager ? Postez le ici.

Combien de pages par nouvelles ? Là aussi j'ai envie de dire que c'est comme vous le voulez, mais quand on en avait discuté sur le topic du NaNoWriMo on s'était mis d'accord pour 3/4 pages minimum. Bien sur, si vous n'écrivez qu'une page ou deux, ce n'est pas un problème. L'objectif n'est pas de nerfer votre créativité avec des règles. Le but est de vous offrir un espace de création, et pour ceux qui le désirent, un petit défi personnel.

Est-ce que mes histoires seront lues ? Très franchement je l'espère mais je ne garantis rien. D'ailleurs si des gens veulent juste participer en tant que lecteurs, ils sont les bienvenus.

Je pense avoir fait le tour mais si vous avez des questions, vous pouvez les poster sur ce sujet.

Le projet Bradbury ouvrira ses portes début janvier, mais rien ne vous empêche de prendre un peu d'avance pour votre première histoire. Avec les fêtes, la première semaine risque d'être un peu compliquée pour tout le monde.

J'aurais dû mettre des images.
[en voilà une]


-

Alandring


Nouvelle 1 - Star Wars (post)

Shadowrun (post)

Barbebrune


01 - Déchirure (post)

Elthachou!


Le Mystère de BWS Chap 1 (post)
Post Chap 2

Hachim0n


Nouvelle 1 - L'or de Bisbee (post)
Nouvelle 2 - Au détour d'un café (post)
Nouvelle 3 - La rancœur du peuple (post)

Hellokittix


Janvier : western
Semaine 01 (post)
Semaine 02 (post)
Semaine 03 (post)
Semaine 04 (post)
Février : gothique
Semaine 05 (post)
Semaine 06 (post)
Semaine 07 (post)

Jusquiame


01 - Deuil (post)

Mimu


01 - Sarah 01 (post)
02 - Sarah 02 (post)
03 - Destins (post)
04 - Over the top (post)

05 - Potentiels (post)
06 - La vie de garçon (post)
07 - Éveil 1 (post)
08 - Éveil 2 (post)
Éveil texte complet

09 - Innocence (post)
10 - Vivre (post)
11 - Mission (post)
12 - Pulsions (post)

13 - Stranger Squad (post)
14 - Le retour de Jésus (NaNo) (post)

Mr-CDL


[Janvier] Western

[1] Désert (post)
[2] Saloon (post)
[3] Hutte (post)
[4] Crow Creek (post)

[Février] Amour

[5] La fille du métro (post)
[6] Cours, Mimie, cours (post)
[7] Love (post)
[8] The One (post)

[Mars] Science-fiction

[9] Le conte de l'Inuit de la Place des Vosges (post)
[10] Le conte du Sherpa T-800 (post)

[Novembre] Sans thème

[44] Hooligan (post)

Monsieur Barbe


[1]L'Homme et la Mort

Nyu


Semaine 01 (post)
Semaine 02 (post)
Semaine 03 (post)
Semaine 04 (post)
Semaine 05 (post)
Semaine 06 (post)
Semaine 07 (post)
Semaine 08 (post)
Semaine 09 (post)
Semaine 10 (post)
Semaine 11 (post)
Semaine 12 (post)
Semaine 13 (post)
Semaine 14 (post)
Semaine 15 (post)
Semaine 16 (post)
Semaine 17 (post)

Sharnt


Nouvelle_1 (post)

La révision est mieux écrite et comporte quelques chapitres supplémentaires. Je laisse l'ancienne version dans un but d'archivage.
Nouvelle_2 (post)

Nouvelle_2_Revision (post)


Nouvelle_3 (post)

Niwa

Mois 1 (post)
Discussion sur cet article : 527 messages (Dernier message : 12/11/2017 - 11:59:11)