Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Généalogie...

Suite à une petite demande, voilà un topic des bons usages pour se lancer en généalogie, avec recueil de liens et logiciels etc... J'ai fait trois grandes parties sur les tips et autres pour commencer en généalogie, les logiciels et les liens utiles. Je pense qu'on pourrait aussi faire des listes par département des assos et liens utiles. Perso je peux fournir et documenter sur La Savoie et La Haute-Savoie principalement. J'ai quelques liens pour l'Isère également. Et je peux faire des recherches sur Lyon (j'habite genre à 5 minutes des archives ^^)



[titre]I - Pour commencer :[/titre]

Il faut savoir que la consultation des actes de moins de 100 ans est interdite, à moins de justifier d'un degré de parenté directe avec la personne dont vous voulez consulter l'acte.
C'est-à-dire que cette année, vous pourrez avoir accès aux registres jusqu'en 1910.

Donc conséquence, pour lancer vos recherches, vous devez passer la barre de vos grands-parents au minimum.
La première chose à faire est donc d'interroger votre entourage familial.
Il vous faut les noms de familles, les prénoms, le village de naissance, si possible les années (même approximatives, ça donne une fourchette de recherche).

Une fois que vous avez au moins le nom et le village de naissance de vos arrières-grands-parents, vous pouvez vous rendre aux archives pour chercher l'acte en question, et vous aurez ainsi les noms des parents dedans, et leur village d'origine s'ils ne sont pas du même lieu.

Votre arbre est lancé, vous n'avez plus qu'à remonter la piste.

[titre]II - Les archives :[/titre]

AD pour les initiés : Archives Départementales. Elles sont situées dans le chef-lieu de département : Lyon, Annecy, Grenoble etc.
Pour certains départements, elles sont scannées, informatisées, et consultables en ligne gratuitement. Avantage indéniable et non négligeable.
Par contre il faudra s'armer de patience et passer en revue les registres informatiques page après page jusqu'à tomber sur le bon acte, caché au milieu des autres.

A savoir que les archives certains départements sont en ligne, mais payantes,et que même si depuis 2-3 ans on assiste à une mise en ligne de plus en plus fréquentes des AD, beaucoup n'y sont pas encore passé.

La carte des archives en ligne :
http://geneinfos.typepad.fr/geneinfo...lle_carte.html


Si vous avez le temps, vous pouvez aussi vous rendre directement sur place, dans les salles de lecture, et consulter les registres. Les photocopies et impressions sont possibles.
Certaines archives sont aussi bien sympathiques et vous envoie les photocopies des microfilms désirés à domicile. Mais pour cela, il faut déjà savoir quel acte en particulier nous intéresse : ils ne font pas la recherche pour vous.

[titre]III - Le classement des données :[/titre]

C'est un détail hyper important. Perso, j'ai débuté toute mini et je n'avais aucune organisation. J'ai pas tout noté, perdu des trucs, et dû refaire 50 fois les mêmes recherches du coup.

Donc les bonnes pratiques :
_ Noter les noms et dates au dos des photos si vous en avez.
_ Systématiquement garder une copie/photo de l'acte (les sites des archives en ligne permettent de faire des sreen pour enregistrer au format photo sur PC).
_ Noter les témoins, les dates, les lieux, les métiers aussi...
_ On fait une fiche par personne : date de naissance, lieu de naissance, date de baptême si communiquée, nom des parents, métier, date du mariage, lieu, nom de l'époux/épouse, nom des enfants, date de décès, lieu, et date et lieu d'inhumation s'il y a. Parrains et marraines aussi...

Les logiciels de généalogie permettent d'automatiser tout ça et assure un classement fiable des données avec tous les liens entre les personnes.

Des sites en ligne tels que Généanet (celui que j'utilise) sont hyper pratiques et bien foutus.

Sinon, il existe des logiciels privés, tels que Hérédis, Génopro, et d'autres encore, moins connus.

A savoir qu'un arbre de généalogie est enregistré au format Gedcom. Cela code les données et permet à n'importe quel logiciel de généalogie de les ouvrir et de les lire.
Sur généanet, vous avez la possibilité d'exporter votre arbre au format gedcom vers votre logiciel de généalogie privé et inversement. Cela permet de faire des sauvegardes et màj.
Vous pouvez aussi envoyer votre arbre sous cette forme de fichier à un correspondant équipé d'un logiciel adéquat pour le lire.


[titre]IV - Les liens utiles :[/titre]


[soustitre]1) Les associations de généalogie :[/soustitre]

Les associations de généalogie sont vraiment ultimes pour vous permettre d'accéder à des ressources que vous n'auriez pas eu seul. Il ne faut pas oublier que la généalogie se base sur la communauté de nos ancêtres. C'est un échange, et vous n'arriverez potentiellement pas très loin sans l'aide des autres.

Beaucoup de gens se lancent là-dedans pour la recherche de cousins vivants. Du coup, vous pouvez être amenés à être contactés par d'autres généalogistes amateurs, plein de bonnes intentions, qui corrigeront peut-être vos données, ou vous demanderont confirmation sur certaines de vos notes, ou juste vous tiendront au courant d'un lien potentiel entre vos deux familles.
La généalogie est un passe-temps convivial si vous le désirez.

[soustitre]2) Généabank :[/soustitre]

Grâce aux asso du coup, vous pourrez avoir des points généabank.

C'est une énorme base de données recensant informatiquement tous les actes dépouillés par les associations. Hyper pratique pour avancer.


[soustitre]3) L'entraide FranceGenWeb :[/soustitre]

Vous avez aussi l'entraide FranceGenWeb qui est très utile : des généalogistes amateurs se mettent au service de la recherche. Ils vont aux AD pour vous, ou dans les mairies, et recherche l'acte que vous avez demandé. Ils vous envoie ensuite le fruit de la recherche par mail, avec support photo.
Pour cela il faut préciser un nom, un lieu et une date. Parfois une approximation de date marche aussi.

[soustitre]4) Les groupes Yahoo :[/soustitre]

ça ne mange pas de pain, mais c'est bien pratique. Beaucoup de groupes de discussion Yahoo se sont montés sur la généalogie. Généralement les asso y ont un pied à terre. Et on peut y trouver en gros un groupe par département.
Cela permet de poser des questions, demander parfois de l'aide, tenter de résoudre un problème si vous êtes coincé, ou même faire déchiffrer un acte si la graphie vous bloque.

Il y a aussi le groupe SOS débutants pour vous aider dans vos premiers pas : http://fr.groups.yahoo.com/group/sosgenealogie/

[soustitre]5) Les autres liens :[/soustitre]

_ Le portail des sites utiles au généalogiste amateur : Généapass

_ GénéaWiki : pour tout savoir, une sorte d'encyclopédie de la généalogie

_ Le site des Mormons : j'en ai pas parlé, mais hyper pratique aussi. Les mormons s'amusent à faire l'arbre généalogique de la planète. Du coup ils procèdent au dépouillement systématique de toutes les archives du monde. Ils ont tous les microfilms en leur possession, et vous pouvez leur écrire pour en demander des copies de ceux qui vous intéressent. Ou vous pouvez aussi vous rendre sur place. Ils ont des points d'accueil dans certains villes (je sais pour Strasbourg, mais pas trop ailleurs)

_ La généalogie, c'est une plongée dans la passé. On s'intéresse à l'histoire locale d'une personne, voire d'une famille ou d'un village. Mais pour comprendre ceux-ci par moment, il faut se replonger dans le contexte historique global. Les sites d'historiens sont du coup très utiles : Histoire-généalogie par exemple.

_La noblesse et généalogie : La base Roglo est LA plus grande base de donnée généalogique française, avec près de 3 millions de fiches individus.

[titre]V - Liens par départements :[/titre]

[soustitre]Aisne :[/soustitre]

_Archives mises en ligne par des bénévoles. Demande de photos d'actes possibles. Recherche par canton, tout n'est pas encore en ligne mais ça avance rapidement : http://aisne-archive.com/

[soustitre]Bretagne :[/soustitre]
_ http://www.genealogie-bretonne.com/a..._en_ligne.html
_ http://www.archives-finistere.fr/medias/

[soustitre]Haute-Savoie :[/soustitre]

Les archives de la Haute-Savoie sont en lignes \o/ mais incomplètes, et ce depuis 1 ou 2 ans maintenant, sur le site sabaudia.

_ Association "http://marmottesdesavoie.fr/index.php?id=visiteur"
_ Site Seyssel Généalogie pour les recherches sur le plateau de la Semine
_ Groupe Yahoo : http://fr.groups.yahoo.com/group/GenYaute74/
_ Le site d'un ami généalogiste sur Faverge : http://phila.faverges74.over-blog.co...-32040699.html
_ Sabaudia


[soustitre]Savoie :[/soustitre]

Les archives de Savoie sont en ligne, et gratuitement depuis 2 ans maintenant (maj 11/2013).

_ Sites des AD : http://www.savoie-archives.fr/
_ Groupe Yahoo : GeneSavoie

[soustitre]Saône-et-Loire :[/soustitre]

_ AD en ligne : http://www.archives71.fr/article.php?laref=1

[soustitre]Côte-d'Or :[/soustitre]

_ AD en ligne : http://www.archives.cotedor.fr/cms/i....fullpage.html

[soustitre]Isère :[/soustitre]

_ Archives en ligne Isère : http://www.archives-isere.fr/2369-re...de-l-isere.htm
_ Groupe Yahoo : http://fr.groups.yahoo.com/group/genedauphine/
_ Archives municipales de Grenoble en ligne : http://archives.grenoble.fr/site/index.html

[soustitre]Loire :[/soustitre]

_ Archives en ligne : http://www.loire.fr/jcms/c_825909/les-archives-en-ligne

[soustitre]Haute-Loire :[/soustitre]

_ Archives en ligne : http://www.archives43.fr/article.php...hives-en-ligne

[soustitre]Marne :[/soustitre]

_Archives mises en ligne par des bénévoles (accès à des photos d'actes sur demande). Tous les cantons ne sont pas encore finis, mais il y a déjà un sacré travail de fait : http://www.marne-archive.com/

[soustitre]Rhône :[/soustitre]

_ Archives départementales du Rhône (maj 11/2013, en ligne depuis 1 ou 2 ans maintenant) : http://archives.rhone.fr/
_ La Société généalogique du Lyonnais et du beaujolais : http://sglb.org/actes/
_ Le site des archives municipales de Lyon : http://www.archives-lyon.fr/archives...hives_en_ligne

[soustitre]Algérie Française :[/soustitre]

Du coup je remets mes deux petits liens ici : pour les recherches d'ancêtres dans l'ancienne Algérie française :

_ IREL : http://www.archivesnationales.cultur...ndex_irel.html
_ Archives nationales

[soustitre]Norvège :[/soustitre]

http://www.menestrel.fr/spip.php?rubrique1159


[titre]VI - Les actes :[/titre]

Les actes que vous allez trouver dans vos recherches sont de plusieurs types.

Il faut distinguer les registres d'état-civil des registres paroissiaux. Jusqu'à la fin de la révolution, on aura que des registres paroissiaux. L'empire apporte le progrès à ce niveau-là avec l'avènement des registres d'état-civil.

Les actes paroissiaux donneront des actes de baptême/mariage/inhumation
Les actes d'état-civil donneront des actes de naissance/mariage/décès.

Cela peut faire jouer la précision au niveau des dates exactes de naissance. Il faut donc faire attention à la date de l'acte et lire s'il est précisé par exemple : ce jour a été baptisé untel, né de la veille..." Afin de noter la date de la veille en date de naissance.

Les deux types de registres sont conservés aux AD.

Par contre, il existe aussi une copie des registres paroissiaux conservée aux archives diocésaines (au diocèse quoi). Cela peut être utile à savoir dans certains cas.

Si les archives de votre commune sont manquantes ou détériorées (ou ont brulées comme dans mon village), une autre piste s'offre à vous : les archives notariales.
On y trouvera les actes concernant les testaments, les contrat de mariage, les dons, les transactions immobilières, et en général tout ce qui transitaient par les notaires à l'époque (en gros même les CR de procès populaire etc.)
Très pratique à savoir donc.

Le plus ancien registre paroissial trouvé date de 1370 en saône-et-Loire à Givry. Mais beaucoup de paroisses n'en tenaient pas, et c'est l'ordonnance de Villiers-Cotteret qui les rend obligatoire à partir de 1667. Donc avec un peu de chance dans certains coins, vous pourrez remonter jusque début 1600, voire fin 1500, mais sinon, pour remonter plus loin que ça, il faudra avoir la chance de tomber sur une lignée noble et passer sur les documents historiques, ou alors avec l'ultime chance d'avoir ses ancêtres dans un village à la pointe du progrès qui tenait ses registres avant l'obligation...

[soustitre]Déchiffrage des actes :[/soustitre]

Il faut savoir qu'à l'époque, tout le monde n'était pas lettré. La graphie s'améliore avec la mise en place des réformes orthographiques et de l'école obligatoire. Mais avant 1840~, la plupart du temps c'est pas la joie.
L'orthographe n'était pas fixée.
Les lettres avaient des formes qui dépendaient de la suite.
L'orthographe des patronymes n'était pas fixée.
Il faut donc sortir de nos représentations sous peine de manquer des informations capitales.

Quand c'est pas directement écrit en latin -_-

[soustitre]Recherche patronymique :[/soustitre]

Une personne qui se nommerait Belmont. S'il se contente de cette orthographe, manquera la moitié des actes ayant trait à son ascendance.
Il faut penser phonétique, et penser à regarder Belmond, Belmon, Bermont, Bermond, Beremon et tous les dérivés envisageables plus ou moins lointains.
Quitte à en relever trop et faire le tri après.

[soustitre]Graphie :[/soustitre]

Je laisse les pro de la paléographie remplir cette partie de leur savoir.
Voilà déjà en attendant des tips de ce que j'ai pu remarquer avec l'expérience.

Éléments remarquables :
_ Le "s" s'écrivait comme un "f" assez fréquemment
_ Souvent le "v" et le "u" sont indifférenciés
_ Les ponts des "m" et "n" sont fréquemment inversés, donnant des u ou des w.
Il arrive aussi que les jambages ne soient pas reliés, donnant par exemple un "n" écrit sous la forme de deux traits verticaux.
_ Tous les mots que l'on connait nous avec des accents circonflexes s'écrivaient à l'époque avec un "s" après la voyelle pour nous accentuée.
ex : bastiment, fenestre, forest, hospital etc...

[soustitre]Les dates :[/soustitre]

Il faut voir que toute la période révolutionnaire fonctionnait sous le calendrier révolutionnaire et que les dates des actes sont données sous ce calendrier. Il faut donc traduire.
La plupart des logiciels de généalogie (même généanet) ont un convertisseur intégré.

Sinon, voilà une petite applet java qui permet de convertir sous 15 calendriers différents : http://www.proftnj.com/dateconv.htm

A noter aussi que le calendrier Grégorien commence seulement le 15 octobre 1582. Et que 4 jours ont sauté au moment du passage entre le julien et le grégorien.
Il faut donc penser à convertir aussi les dates d'avant.


___________________________________________________

Voilà... Mes liens, ce avec quoi je travaille depuis 12 ans maintenant.

A chacun d'éditer en rajoutant ses propres trucs.
Je pense avoir fait le tour des trucs de base me concernant.
Je répondrai au mieux aux questions éventuelles, histoire de faire vivre le truc.
Discussion sur cet article : 81 messages (Dernier message : 20/02/2018 - 22:29:05)