Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

François Bayrou : élections 2007

Ce topic/Wiki a pour but de centraliser toutes les questions, infos, news et autres débats autour de François Bayrou, un des candidats à la Présidentielle.

En bref...



TELECHARGEZ LE PROGRAMME ICI
Le programme de François Bayrou est décliné en 6 "E", que je vais essayer de résumer brièvement ici.

Ecologie

Il a signé le pacte de Nicolas Hulot. Il propose une planification à long terme du prix des énergies fossiles, pour permettre à tous de s'organiser. En essayant à moyen terme d'organiser un changement radical de nos habitudes, en s'appuyant notamment sur une politique Européenne de l'énergie.
Il y aura un n°2 du gouvernement chargé de valider les décisions selon les critères de développement durable.
A noter que Corine Lepage, du mouvement Cap21, a rallié F. Bayrou pour 2007, et sensiblement amélioré le pôle écologie de son programme.
Toutefois, le programme de Bayrou est classé 5ème au 30 mars, par l'Alliance, qui a élaboré sa cotation sur des critères assez exigeants, jugé par certains comme très "durs".

Europe

L’Europe n’intéresse plus les peuples qui la forment, ce n’est plus un rêve, ce n’est même plus une entreprise, c’est une construction lointaine, au mieux subie, souvent ignorée, au pire rejetée. Nous allons proposer, en quelques pages, sans changer les principes, ce que pourrait être un texte débarrassé des pages interminables qui rendaient ce texte illisible. Considérant que ce devrait être une affaire de citoyens et pas d'experts.
Parce que l’Europe est la clé de la liberté de choix : elle permet d’écrire l’avenir.

Education

L'éducation, avant tout le reste, parce que c'est la clé de voûte d'une politique. Et naturellement, en prolongement de l’éducation, la recherche.
Des économies, Bayrou veut en faire, mais sûrement pas sur l'éducation, dont le budget sera à la hauteur de ce qu'elle mérite. En échange de cet investissement, Bayrou demande que l'école et la nation soient liés par un contrat et des objectifs chiffrés, notamment sur les acquis fondamentaux des élèves.
Il propose 2 objectifs fondamentaux :
  • la maîtrise de la lecture et de l'écriture devra conditionner l'entrée en classe de 6e ;
  • chaque collège/lycée devra proposer une classe d'excellence, ne laissant plus ce privilège aux établissements connus des centres-villes.
Il propose de sortir les éléments perturbateurs du système scolaire classique pour "sanctuariser" les établissements. Il exclue le recours à la force publique dans les enceintes de l'E.N.
Les élèves à problèmes auront un suivi spécifique psychologique en même temps qu'une éducation adaptée.
Le budget de la Recherche sera augmenté de 5% par an sur 10 ans.
La culture aura des Etats Généraux pour réintégrer correctement son enseignement dans l'E.N.

Exclusion

Chômeurs de longue durée, Rmistes, jeunes en rupture, entre 4 et 5 millions de personnes qui vivent hors les murs, que nous ne voyons presque plus.
Pour lutter contre cet isolement, Bayrou propose un Service Civique pour les jeunes ( soumis à un référendum ) et l'Activité Universelle pour les adultes, qui doit ouvrir le droit à une activité dans la société, activité accompagnée d’une indemnisation.
Les allocations seront unifiées et le cumul allocation/salaire sera possible pendant un temps déterminé et de manière dégressive lors d'une reprise d'activité.
Il propose la revalorisation du minimum vieillesse à 90% du SMIC en 5 ans.
Il propose de garantir 20 à 25% de logement sociaux de chaque programme immobilier afin de garantir la mixité sociale.
20000 logement hyper-sociaux par an seront construits.
Il propose le remplacement de la caution de location d'un logement par une assurance mutuelle mensuelle (limité à 5/10 €).

Emploi & Entreprise

"Il faut faire en France ce que les Américains ont fait chez eux : un small business act.". C'est à dire une simplification des démarches administratives pour les TPE et PME, une protection fiscale les premières années de fonctionnement, et une réservation des marchés publics au entreprises françaises (100% pour les marchés < 50 0000€, 20% pour les marchés > 50 0000€).
Pour relancer l'économie, il propose d'autoriser toutes les entreprises à embaucher deux employés sans aucune charges, pour aider les petites entreprises à embaucher.
Bayrou ne souhaite pas revenir sur les 35 heures et constate que de nombreux français y ont trouvé leur compte. Il souhaite cependant rétablir la prime de 35 % pour les heures sup faites entre 35 et 39 heures. En revanche, il souhaite que cette prime soit payée sur les taxes patronales, pour que l'employeur ne soit pas affecté, et puisse effectivement organiser le travail dans son entreprise avec un peu de souplesse, tout en gardant une incitation significative aux employés. Le taux horaire du travail resterait ainsi inchangé, ne concurrençant pas le marché de l'emploi.
Bayrou souhaite un meilleur accès des salariés aux bénéfices d'une entreprise. Les modalités ne sont pas définies.
Sur les retraites, F.Bayrou souhaite une réforme supplémentaire nécessaire organisée par les acteurs socio-économiques de la France. Ce projet de réforme sera soumis par référendum. Le but de cette réforme est de prévoir à long terme la viabilité du système par répartition en flexibilisant le système et en le simplifiant (retraite par points). De plus, la réforme des régimes spéciaux sera traitée.

Economie (et Fiscalité)

La dette publique ne doit pas servir à financer les dépenses de fonctionnement de l'état. Le projet de Bayrou implique d'imposer dans la constitution que le budget proposé par le gouvernement soit équilibré pour ce qui concerne les dépenses de fonctionnement.
Cela signifie aussi une vaste réforme fiscale, pour s'aligner sur nos voisins européens, avec un taux nominal d'imposition moins élevé, et la supression des niches fiscales. Et, sans doute, une réforme de l'ISF (taux d'imposition plus bas 0.1% mais basé sur une base plus large > 750 000 €, remplaçant ainsi l'actuel ISF en terme de revenu pour l'état).
Et puis, bien sur, cela signifie réduire le train de vie de l'Etat lui-même, qui doit montrer l'exemple s'il prône la sobriété (engagement personnel de réduire le train de vie de l'Elysée de 20%).
F.Bayrou ne prône pas la diminution de la fiscalité, tant que la dette ne sera pas suffisamment réduite. Pour autant il ne prône pas l'augmentation de la fiscalité non plus.
Enfin il veux que l’on étudie (au moins pour en avoir le cœur net !) l’idée d’une contribution "Tobin" sociale : le prélèvement direct d’une fraction extrêmement faible, un millième ou une fraction de millième, des sommes qui circulent dans les échanges bancaires.
Bayrou propose le soutien du micro-crédit et du commerce éthique (commerce équitable).
Son discours sur la Social-Economie

Un condensé du programme économique de Bayrou par Xarius se trouve ici : http://forums.jeuxonline.info/showpo...&postcount=258

Le chiffrage par le site debat2007.fr : 27.5 Milliards de dépense / 16.3 Milliards d'économie (n'incluant pas la modernisation de l'Etat)

FAQ

Biographie

Sa biographie wikipédia

Les médias

C'est à partir du moment où il a commencé à leur taper dessus qu'il s'est fait remarquer, il est donc normal d'en parler.

Bayrou critique essentiellement deux choses à propos du traitement de l'élection par les médias :
  • D'abord, il critique le parti pris évident des médias qui 'vendent' depuis des mois un second tour préchoisi pour les français. Ce n'est pas la nature du parti pris qu'il critique, puisqu'il se pourrait bien que même sans ceci, ce soit effectivement ce second tour qui l'eût emporté. Le problème est dans la déontologie qu'est sensée avoir tout journaliste, qui n'est pas là pour guider le vote des français de quelque façon que ce soit. A ce sujet, Bayrou ne propose rien de particulier, il invite simplement les journalistes à relire attentivement leurs manuels scolaire et à faire de sérieux efforts.
  • Le second point que dénonce Bayrou, c'est qu'il est impossible dans une démocratie pour une entreprise de média d'avoir des intérêts liés à l'Etat. En particulier, le conflit d'intérêt est flagrant quand un détenteur de média est par ailleurs fournisseur pour l'état de services industriels divers et nombreux. Il propose ainsi une loi interdisant aux grands groupes qui vivent des commandes de l'Etat d'acquérir des entreprises de médias.

Religion et laïcité

François Bayrou est chrétien, mais il défend la laïcité à la française, qu'il décrit comme un "trésor national". C'est d'ailleurs lui qui a interdit en 1994, comme ministre de l'Education Nationale les signes religieux ostentatoire à l'école.

International

François Bayrou est un européen convaincu, admirateur de Schumann, père fondateur de la communauté européenne. Une bonne partie de ses propositions (immigration, aide internationale, défense, recherche) est intégrée dans une politique européenne forte. Il resoumettra un texte simplifié et lisible du TCE par référendum.
Concernant la Turquie, F.Bayrou est contre son intégration dans l'U.E., préconisant un partenariat spécifique entre la Turquie et l'U.E. toutefois, il laissera le peuple décider par référendum sur cette question.
Sur les crises actuelles (Darfour, Proche-Orient, Iran), F.Bayrou est un modéré préconisant la fermeté de la diplomatie à la française, à l'opposé de l'impérialisme américain.

Immigration

François Bayrou est contre la régularisation massive et préconise le cas par cas selon des critère d'intégration à la république/société (critères à définir).
Il soutient que c'est en faisant une politique européenne de soutien au développement du continent Africain (plan Marshall africain) et une politique de non-concurrence (agricole notamment) qu'on limitera les effets de l'exploitation occidentale sur le continent africain, en faisant participer les peuples à leur propre développement.

Résultats

Bayrou s'est présenté à l'élection présidentielle de 2002 et à obtenu 6,84% des voix.

Le score final de François Bayrou au 1er tour des Présidentielles de 2007 est de 18.5%

Soutiens notables

  • Jean-François Khan, rédacteur en chef du magazine Marianne
  • Romano Prodi, actuel premier ministre de l'Italie
  • Bernie Bonvoisin, chanteur du groupe Trust
  • Vincent Lindon, acteur
  • Patrick Sébastien, animateur
  • Alain Duhamel, journaliste
  • Corinne Lepage, candidate à la présidentielle de 2002, présidente du parti politique CAP21
  • Azouz Begag, ex ministre délégué à l'égalité des chances (démissionnaire)
  • François Goulard, actuel ministre délégué à l'enseignement supérieur et à la recherche
  • François Berléan, comédien

Quelques idées préconçues

  • Il est de droite : Plutot vrai. Il a été ministre de l'Education Nationale sous un gouvernement de droite il y a 10 ans, mais depuis 5 ans on observe un certain "recentrage" de ses positions ( ce qui d'ailleurs ne plaît pas à tous ses députés ) : il a ainsi voté contre les 2 derniers budgets, contre la DADVSI et pour la motion de censure déposée pour les socialistes.
    Il est donc assez éloigné des propositions de l'UMP et de Nicolas Sarkozy.
  • Il appellera à voter Sarkozy au 2nd tour : Faux. Le 25/04/07, il a déclaré ne donner aucune consigne de vote pour l'un ou l'autre candidat. Il devrait bientôt dire pour qui il vote personnellement (S'IL vote pour l'un ou l'autre), mais tout porte à croire, au vu de ses convictions et discours récents, que Nicolas Sarkozy n'a clairement pas ses faveurs, encore moins que Ségolène Royal.
  • S'il est élu, il ne pourra jamais gouverner : Si effectivement l'UDF n'a que peu de député actuellement, Bayrou souhaite proposer dans chaque circonscription un candidat UDF, sans alliance au premier tour avec l'UMP ( d'où le départ de certains députés UDF ou apparentés, comme Christian Blanc ).
  • Bayrou est mou et n'a pas de charisme : Il faut rappeler que c'est un ancien bègue et qu'il a donc du surmonter ce trouble ( ce qui d'ailleurs lui valait l'admiration de François Mitterrand, qui aurait dit peu de temps avant sa mort : "suivez François Bayrou, il sera président de la République." ). C'est pourquoi son discours peu parfois paraître assez lent, surtout dans le cas de discours non préparé ou lorsqu'on l'interrompt.

Pour aller plus loin...

Les indispensables

Son livre Projet d'Espoir (sortie le 08/03/2007)

Son interview fleuve de 3 heures sur AgoraVox, pour tout savoir ( ou presque ) sur François Bayrou et son programme :
http://www.agoravox.fr/article.php3?id_article=15126

Sur le site officiel de la campagne de Bayrou ( http://www.bayrou.fr ), une liste des Propositions de Bayrou sur de nombreux sujets, un condensé dans ce tract

Article Libération : http://www.liberation.fr/rebonds/236578.FR.php

Autres liens & informations

Le site officiel de l'UDF : http://www.udf.org/index.html

Déclaration de candidature de François Bayrou à l'élection présidentielle : http://www.udf.org/actualites/actu_s...re_bayrou.html


Les videos


Un site regroupant lui même un grand nombre de liens vidéos :
http://www.levraichoix.com/vid.htm

La partie de son interview sur AgoraVox consacrée à son programme



Son discours de candidature


Son clip de campagne


Son discours au Zenith, le 21 mars


Clip de campagne officiel n°1 (durée 1min)


D'autres videos sur dailymotion.

NB : Merci à Hephaestos pour son topic unique dont je me suis largement inspiré.
Discussion sur cet article : 586 messages (Dernier message : 26/04/2007 - 12:45:18)