Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Fantasy : I - Z

Toi, lecteur !
Oui, toi qui, le matin, le soir, ou à toutes heures de la journée aime être plongé dans un monde où la magie et l'imaginaire sont rois... Ce Wiki est pour toi !

N'hésitez-pas à modifier, ajouter des titres, séries, commentaires, quatrième-de-couvertures, lien vers les sites off, vers les fan-sites... Toute information est bonne à prendre !

(Lien vers le précédent topic Fantasy.)


Essayons de classer par ordre alphabétique en fonction de l'auteur, chaque nom d'auteur dans un sous-titre dans la section appropriée.
Le suivant, à la ligne, le nom de la série / du cycle / de l'ouvrage en taille 4, en VF, suivit lui même du nom en anglais entre parenthèses.

Exemple :
[titre] M [/titre]
[soustitre]MARTIN George R.R.[/soustitre]
[size=4]Trône de Fer (le) - (A Song of Ice and Fire)[/size]


Les livres seront classés par série / cycle, suivant la fiche suivante :
- Titre français et titre original - Editeur(s), année de publication VO et VF selon les diverses versions - Nombre de tomes - Genre (héroïc-Fantasy, Science-Fiction, Dark-Fantasy, Light-Fantasy) - Quatrième de couverture (Résumé au dos du livre), couverture(s) - Avis personnel - Liens internes à JoL et liens externes (Officiel, fan-site...)
Et, par pitié, pas de spoiler !

Rappel : Le Wiki ayant atteint le nombre de caractère maximum autorisé, il a été scindé en deux : Cette partie là ne comporte que les auteurs dont le nom de famille / patronyme va de I à Z.
Pour la première partie du Wiki, allant de A à H, c'est ici.
Les commentaires se feront uniquement sur le premier Wiki, soit ici.
[titre] I [/titre]

[titre] J [/titre]

[titre] K [/titre]

[soustitre]KAY Guy Gavriel[/soustitre]
Citation de Wikipedia :
Guy Gavriel Kay est un écrivain canadien, spécialisé dans l'Heroïc Fantasy.
Il a participé à la rédaction du Silmarillion de Tolkien (avec le fils de ce dernier). Il a ensuite publié des romans sous son propre nom.

Guy Gavriel Kay est né en 1954. Il a d'abord étudié la philosophie, puis a poursuivi des études de droit à l'université de Toronto où il réside toujours.

Il a ensuite été scénariste de la série The Scales of Justice (1982-1989), produite par la chaine Radio-Canada. C'est à la même époque qu'il publie ses premiers romans, la trilogie de fantasy la Tapisserie de Fionavar. Cette série, de facture très classique, reçoit un très bon accueil. Le tome 2 (Le feu vagabond) reçoit le prix Casper (renommé prix Aurora depuis 1990) du roman anglais en 1987.

Il développe par la suite un univers plus personnel, souvent qualifié de fantasy historique. Ses romans ont maintenant en commun de se situer dans un monde imaginaire, mais s'inspirant très fortement de l'Histoire. La magie et le surnaturel sont très peu présents, voire absents, contrairement à la fantasy classique.

[...] Ces romans sont traduits dans le monde entier. Ils se sont vendus plus d'un million d'exemplaires, ce qui fait de Guy Gavriel Kay l'un des auteurs canadiens les plus lus actuellement.
Lions d'Al-Rassan (les) - (The Lions of Al-Rassan)
- Editeurs FR : Pygmalion et J'ai Lu.
- Un seul tome.

-

- Les lions d'Al-Rassan (les) - The Lions of Al-Rassan : 1995, parution VF : 1999, parution poche VF : 2005)

Citation de Quatrième de couverture, J'ai Lu :
Depuis l'assassinat, quinze ans auparavant, du dernier khalife, l'empire d'Al-Rassan est éclaté en cités-états rivales. Dans ce climat troublé, la discorde règne, et inlassablement se querellent Asharites, adorateurs des étoiles d'Ashar, Kindaths et Jaddites, les fils du dieu-soleil Jad.
Il est cependant une menace plus grande encore qui pèse sur le royaume : Au nord, les anciens monarques d'Espéragne semblent s'organiser pour lancer une guerre sainte de reconquête.
C'est dans ce contexte instable que trois destinées d'exception vont se croiser. Trois êtres que tout oppose : Rodrigo Belmonte, le prestigieux chef de guerre jaddite, Jehane, brillant médecien kindath, et Ammar Ibn Khairan, le poète asharite, celui-là même qui jadis assassina le khalife...
- Avis personnel : J'avouerais l'avoir lu il y a quelques temps et ne plus en avoir un souvenir totalement frais, mais ce dont je me rappel - Surtout en l'aillant sous les yeux -, c'est du meilleur Guy Gavriel Kay que j'ai lu.
Tout comme Tigane parle de l'Italie, Les Lions d'Al-Rassan se trouve dans une espagne médiévale, dans un univers... Totalement plausible. Pas de magie, basé sur des personnages réels (Rodrigo Diaz de Bivar), où les trois principales religions sont présentées (Kindath pour le judaisme, Jaddites et Asharites pour l'Islam et le christianisme).
Et, comme pour Tigane toujours... Un final assez grandiose.
(Selty DarkSun)

Tapisserie de Fionavar (la)
- Editeurs FR : Pygmalion et J'ai Lu.
- Cycle terminé, trois tomes parus.

1. L'arbre de l'été (The Summer Tree - 1984 , parution poche VF : 1998)
2. Le feu vagabond (The Wandering Fire - 1986 , parution poche VF : 1998)
3. La voie obscure (The Darkest Road - 1986 , parution poche VF : 1998)

-

Citation de http://pages.infinit.net/frodon/fantasy/kay/fionavar.htm :
Ils sont cinq, femmes et hommes, tous torontois ; ils sont jeunes, étudiants ou professionnels, tous rationnels. Or, les voici projetés dans Fionavar, le Grand Univers dont le nôtre n'est qu'une ombre bien pâle ! Malgré la protection offerte par Mantel d'Argent le magicien, ils sont aussitôt pris dans les premières escarmouches de la guerre qui oppose les forces des Lumières à celles des Ténèbres. Car Rakoth Maugrim, le dieu renégat, a trouvé le moyen de se libérer de sa prison millénaire.

Le Grand Royaume de Brennin, où ont abouti nos cinq jeunes héros, est la première cible de Maugrim. Une proie facile, puisque le vieux roi n'a pas renoué les liens tissés par ses ancêtres avec les puissances bénéfiques de l'Arbre de l'Été. Une proie facile, à moins que le roi ne s'offre en sacrifice à ce dernier, ou qu'une autre personne ne le remplace...

Avec Dextérité, Guy Gavriel Kay tisse, dans l'Arbre de l'Été, premier volet de La Tapisserie de Fionavar, une intrigue complexe et surprenante où surgissent tour à tour des esprits des bois et des eaux, des nains, des animaux surnaturels et une magie titanesque, celle des dieux de l'univers de Fionavar...
- Avis personnel : Amateurs de mythologie celtique et de grande fresque "à la Tolkien", comme certains le diront, bienvenue !
G.G.Kay signe ici, avec la Tapisserie de Fionavar, une bien belle trilogie ; Sans "point mort", l'intrigue a le mérite de nous - me, tout du moins - tenir bien accroché.
Par contre, c'est à mon goût de l'heroic-fantasy dans une de ses plus simple forme - Sans critique aucune de ma part, même si ce n'est pas mon genre préféré je dois l'avouer - : Le monde de Fionavar et l'intrigue en elle même est relativement manichéenne, et quelque peu sentimentaliste par moments.
Sans être le meilleur de Kay, ce cycle doit faire partie des bouquins que j'ai le plus facilement lu, sans prise de tête... Chose qui n'en est que mieux.
(Selty DarkSun)
(Ysengwen) C'est du repompage pur et simple du Seigneur des Anneaux à mon goût, avec beaucoup de parallèles trop exacts pour être honnêtes de peuples, situations et personnages. Autant j'ai beaucoup aimé les Lions d'Al-Rassan et adoré Tigane du même auteur, là j'ai eu l'impression de perdre mon temps.

Tigane - (Tigana)
- Editeurs FR : Pygmalion et J'ai Lu.
- Un tome unique.

1. Tigane - (Tigana : 1990, parution VF : 1998, parution poche VF : 2003)

-

Citation de Quatrième de couverture J'ai Lu :
Depuis ce jour fatal où son fils bien-aimé fut tué, Brandin d'Ygrath ne vit plus que pour sa vengeance. Il ne lui suffit pas que Tigane soit rayée de la carte, il faut aussi que tous les natifs de la cité meurent à leur tour.
Qui peut contrer le tyran ? Alessan, le prince héritier, engagé dans la résistance sous le masque d'un ménestrel ? Dianora ? Originaire de Tigane, elle s'est juré de le tuer, mais elle a un désir profond de cet homme. Alberico, le sorcier, avec qui Brandin partage le pouvoir ?
A la seule évocation de Tigane, des forces obscures s'affrontent... Ce grand roman d'aventures, somptueuse métaphore sur l'impérialisme et l'occupation, évoque la douloureuse expérience de l'exil en son propre pays et de la perte de son identité culturelle.
- Avis personnel : On peut déplorer des passages où l'auteur, dans un soucis de ne pas trop choquer les esprits j'imagine, atténue un peu trop les actions et sauve ses personnage "de justesse", mais la fin grandiose n'en est pas pour autant occultée.
Le livre est bon, très bon même, et a l'avantage énorme des livres de Guy Gavriel Kay : La fin n'est pas bâclée, et laisse à réfléchir.
(Selty DarkSun)

[titre] L [/titre]
[soustitre]LOEVENBRUCK Henri[/soustitre]
Citation de Wikipedia :
Henri Lœvenbruck est un auteur de thrillers et de romans d'aventure, né en 1972 à Paris. Après quelques pas dans le journalisme et la musique, au milieu des années 90 il fonde Science-Fiction Magazine. Après avoir tenu le poste de rédacteur en chef de ce magazine pendant plusieurs années, il décide ensuite de se consacrer pleinement à l'écriture. Il partage aujourd'hui son temps entre les romans et les scénarios, avouant son penchant pour le thriller investigatif et le roman d'aventure en général.
Moïra (la)
- Editeur grand format : Bragelonne
- Editeur format poche : J'ai lu
- Trois tomes pour cette série finie. (une suite "Galicca" existe en trois tomes également)
- La série existe également en Edition jeunesse (en 4 tomes) chez Livre de poche Jeunesse
- Une édition intégrale vient de voir le jour (juillet 07) chez Bragelonne

1. La Louve et l'enfant
2. La Guerre des loups
3. La Nuit de la louve

Citation de Quatrième de couverture édition Bragelonne :
La Louve et l'enfant est le premier volet de La Moïra, une trilogie mêlant évasion et aventure.
Aléa, une jeune orpheline de treize ans, hérite sans le vouloir d'un don étrange et unique qui va la plonger au cœur des conflits politiques et religieux de l'île de Gaelia. Est-elle devenue le Samildanach, annoncé par la légende comme le sauveur des peuples de l'île ?
Fuyant sa ville natale, Aléa va devoir grandir seule et assumer une vie nouvelle. Elle va découvrir l'amour comme la haine, et elle devra faire face à de nouveaux ennemis : les soldats de la flamme, fanatiques religieux pour qui elle est devenue un danger, le conseil des druides, qui lui envient son pouvoir et de bien plus sombres rivaux encore.
Dans l'ombre, tel le reflet d'un miroir, une louve solitaire vit une aventure étrangement parallèle à celle de la jeune orpheline. Leur avenir est encore flou, mais une destinée unique attend la louve et l'enfant….
Gallica
- Editeur grand format : Bragelonne
- Editeur format poche : J'ai lu
- Trois tomes pour cette série finie.

1. Le Louvetier
2. La Voix des Brumes
3. Les Enfants de la veuve

Citation de Quatrième de couverture édition Bragelonne :
Imaginez une France de légende, nommée Gallica…
Dans le comté de Tolsanne,on raconte que, pendant la nuit de la Saint-Jean, un jeune homme marcha dans les flammes pour sauver un loup du bûcher. Son nom était Bohem, le fils du louvetier.
Quatre ans plus tard, sa vie bascule : son village et sa famille sont massacrés par de mystérieux guerriers. Terrorisé, il s’enfuit, traqué par des forces sanguinaires dont il ne sait rien.
Sur les routes de Gallica, Bohem rencontre alors les Compagnons du Devoir, jeunes artisans qui parcourent le pays et dont l’étonnante fraternité lui vient en aide. En chemin, il apprend qu’il est devenu l'objet de toutes les convoitises politiques et religieuses du royaume. Il doit échapper au roi de Gallica, à la Milice du Christ et à un ennemi inconnu qui semble tout savoir de ses origines : le Sauvage.
Face au danger, Bohem s’efforce de comprendre pourquoi on le pourchasse et découvre sa surprenante affinité avec les Brumes, ces créatures légendaires, ces licornes, ces loups que les hommes exterminent.
Or Bohem le devine : son destin est caché dans le secret des loups.
-Avis personnel (Kalero) : Ce n'est pas de la grande fantasy, mais c'est de la fantasy à la francaise. Je sais ce n'est pas une raison pour être moins bon que le reste. Cependant je ne trouve pas que ces deux cycles soient mauvais, ils sont juste les premiers essais d'un auteur qui est clairement plus a l'aise dans le thriller.
Ces deux cycles sont pour moi de bons livres à mettre entre les mains de personnes relativement jeune (ado) ou de personnes qui veulent découvrir le genre avec quelque chose de léger.

- Site officiel : www.henriloevenbruck.com

[titre] M [/titre]
[soustitre]MARTIN George R.R.[/soustitre]
Citation de La Garde de Nuit :
George Raymond Richard Martin est né le 20 septembre 1948 à Bayonne (Etat du New Jersey aux Etats-Unis). Son père est Raymond Collins Martin et sa mère Margaret Brady Martin, il a 2 soeurs Darleen Martin Lapinski et Janet Martin Patten.

Martin a été marié en 1975 à Gale Burnick, puis divorcé en 1979. Il n’ont pas eu d’enfant.

Martin est allé à l’école de Mary Jane Donohoe et au lycée de Marist. Il a fait des études de journalisme et obtient ses diplomes en 1970 et 1971. Sa première vente professionnelle a été réalisée en 1970 : "The héros". Il est objecteur de conscience de 1972 à 1976. Puis professeur de journalisme à l’Université de Clarke (Etat de l’Iowa) de 1976 à 1978. Il devient écrivain à plein temps en 1979.

Trône de Fer (le) - (A Song of Ice and Fire)

- Editeurs FR : Pygmalion et J'ai Lu.
Première sortie en VO en 1996.
- Onze (11) tomes en version française actuellement, quatre (4) en VO et devrait en compter finalement sept (7).

1. Le trône de fer (A Game of Thrones 1/2)
2. Le donjon rouge (A Game of Thrones 2/2)
3. La bataille des rois (A Clash of Kings 1/3)
4. L'ombre maléfique (A Clash of Kings 2/3)
5. L'invincible forteresse (A Clash of Kings 3/3)
6. Intrigues à Port-Réal (A Storm of Swords 1/4)
7. L'épée de feu (A Storm of Swords 2/4)
8. Les noces pourpres (A Storm of Swords 3/4)
9. La loi du régicide (A Storm of Swords 4/4)
10. Le chaos (A Feast for Crows 1/3)
11. Les Sables de Dorne (A Feast for Crows 2/3)

-
Citation de Quatrième de couverture édition J'ai Lu :
Après avoir tué le monarque dément Aerys II Targaryen, Robert Baratheon est devenu le nouveau souverain du royaume des Sept Couronnes. Tandis qu'en son domaine de Winterfell, son fidèle ami le duc Eddard Stark rend paisiblement la justice.
Mais un jour, le roi Robert lui rend visite, porteur de sombres nouvelles : Le trône est en péril. Stark, qui s'est toujours tenu éloigné des affaires du pouvoir, doit alors abandonner les terres du Nord pour rejoindre la cour et ses intrigues.
L'heure est grave, d'autant qu'au-delà du Mur qui protège le royaume depuis des siècles, d'étranges créatures rôdent...
- Le sujet JoL (Enfin, l'un d'eux)
Le site officiel de G.R.R. Martin.
Un fan-site français

- Avis personnel : Magnifique série, grâce entre autres à des personnages en profondeurs, que l'auteur nous apprend rapidement à aimer et à détester, et, chose tout de même assez rare pour la noter, par le fait que ce ne soit pas une "vulgaire reprise" du Seigneur des Anneaux, comme certains autres titres s'amusent à laisser penser.
Ici, point de magie, ou par bribes, point d'elfes, une présence de dragon, certe, mais surtout une histoire où intrigues et guerres font bon ménage.
Un de mes coup de coeur, sans conteste.
(Selty DarkSun)

Riverdream

Un marché comme on ne saurait le refuser, foi d'Abner Marsh et sa compagnie fluviale aux fortunes en berne. Crédits illimités pour la construction du plus beau, du plus rapide navire à vapeur qu'aie porté le Mississipi. Ce sera le Rêve de Fèvre. Les exigences du commanditaire Joshua York en échange ? Simplement n'être pas dérangé de jour, lui et son entourage, dans leur cabine soigneusement close...

(Ysengwen) D'un déroulement moins surprenant et tourmenté que le Trône de Fer, mais également très bon, ce livre m'a rappelé mes souvenirs de lecture d'Ann Rice. Les très bons souvenirs de quand j'étais ado avec "Entretien avec un vampire", "Lestat", même si par la suite j'ai cessé de lire les oeuvres de cet auteur. Riverdream les surpasse dans la restitution poussée et vivante d'un univers caractéristique.

[soustitre]McMASTER BUJOLD Lois[/soustitre]

Citation de Wikipedia :
Lois McMaster Bujold (née le 2 novembre 1949 dans l'Ohio) est une auteure américaine de science-fiction et de fantasy.
[...] Bujold est célèbre pour sa saga dont le héros est Miles Vorkosigan. Les premiers romans appartiennent à la tradition du space opera et du roman d'apprentissage ; dans les derniers volumes, le héros développe davantage ses talents d'enquêteur et ces fictions se rapprochent du roman policier. La saga se distingue par le soin apporté au développement de la psychologie des personnages et leur caractère complexe.
[...] Bujold a gagné le prix Hugo du meilleur roman quatre fois, exploit égalé seulement par Robert Heinlein.
Le Cycle de Chalion

- Editeur : Bragelonne et J'ai lu
- Genre : Héroïc-Fantasy
- Trois livres :

1. Le Fléau de Chalion (2001, parution VF : 2003, parution poche VF : 2006)
2. Paladin des âmes (2003, parution VF : 2004, parution poche VF : 2005)
3. La Chasse Sacrée (2005, parution VF : 2006, parution poche VF : -)

Les histoires sont distinctes, et si l'on peut retrouver quelques personnages du Fléau de Chalion dans le Paladin des âmes, qui se situe quelques années plus tard, le dernier tome est si distinct qu'on est même bien en peine d'en situer précisément l'action.

Citation de Présentation de l'éditeur pour Le Fléau de Chalion :
A la veille du Jour de la Fille - la grande fête en honneur de la Dame Printemps, l'une des cinq grandes déités - un homme au corps et à l'esprit brisés avance lentement sur la route de Valenda. Ancien soldat et courtisan, Cazaril a survécu à l'indignité et à d'horribles tortures comme esclave à bord d’une galère ennemie. Aujourd'hui libre, tout ce qu’il cherche, c'est un travail subalterne dans les cuisines de la Douairière Provincara, dans la noble maison où il servit comme page durant sa jeunesse. Mais les dieux ont d'autres plans pour cet homme humble. Accueilli chaleureusement, vêtu et nourri, il est nommé, à sa grande surprise, secrétaire personnel et tuteur de la Royesse Iselle - la sœur, belle et obstinée, du garçon impétueux destiné à devenir le prochain seigneur du pays. Mais ce poste placera Cazaril à l'endroit qu'il craint plus encore que la mer : la cour royale de Cardegoss, où règnent l'intrigue et la trahison. A Cardegoss, les puissants ennemis qui avaient jeté Cazaril aux fers d'une rame riknari occupent à présent les positions les plus élevées du royaume, juste en dessous du Roya. Pourtant quelque chose de plus sinistre encore que leurs plans machiavéliques pend comme une épée au dessus de la famille royale : une malédiction sanguine qui touche non seulement ceux qui règnent mais également leur entourage. Le futur d'Iselle et de la Maison de Chalion semble compromis. La seule solution pour Cazaril est d'avoir recours à la plus noire des magies, mais pour cela, il devra sacrifier sa vie....
- Avis personnel (Chantemer) : Comme à son habitude, Lois McMaster Bujold nous livre des personnages au caractère complexe, à la psychologie soignée, qui évoluent dans un univers original, réaliste et soigné. Cette oeuvre ne se veut pas devenir un blockbuster du genre, mais l'ensemble est très agréable à lire, ponctué de petites pointes d'humour si particulier à McMaster Bujold. Un vrai coup de coeur.

[soustitre]MIÉVILLE China[/soustitre]
Citation de Wikipedia :
China Tom Miéville (né le 6 septembre 1972 à Norwich au Royaume-Uni) est un auteur de romans qui mêle les genres science-fiction, horreur et fantastique. Il qualifie son travail de "weird fiction" (la fiction d'horreur du début du XXe siècle qui mélange pulp et horreur, à l'instar des œuvres de Howard Phillips Lovecraft) et appartient à un groupe d'auteurs parfois surnommé "new weird" qui tente de faire sortir le mouvement fantasy des clichés commerciaux imposés par les successeurs de John Ronald Reuel Tolkien. Sa compagne, Jesse Soodalter est la fille de Ron Soodalter, un spécialiste de la lutte contre l'esclavage aux États-Unis.

China Miéville cite Michael de Larrabeiti, John Harrison et Mervyn Peake dans ses auteurs d'influence.
Perdido Street Station

- Editeur français : Pocket, Fleuve Noir/Rendez-vous Ailleurs
- Publié en 2000
- Deux tomes
1. Perdido Street Station 1
2. Perdido Street Station 2
-
Citation de Quatrième de couverture Pocket tome1 :
Nouvelle-Crobuzon : une métropole tentaculaire et exubérante, au cours d'un monde insensé. Humains et hybrides mécaniques y côtoient les créatures les plus exotiques à l'ombre des cheminées d'usine et des fonderies.
Depuis plus de mille ans, le Parlement et son impitoyable milice règnent sur une population de travailleurs et d'artistes, d'espions, de magiciens, de dealers et de prostituées. Mais soudain un étranger, un homme-oiseau, arrive en ville avec une bourse pleine d'or et un rêve inaccessible: retrouver ses ailes. Isaac Dan der Grimnebulin, savant fou et génial, accepte de l'aider. Mais ses recherches vont le conduire à libérer une abomination sur la ville tout entière...
- Avis personnel : Mes premiers bouquins d'assimilé urban-fantasy, et je n'ai qu'une chose à dire : Ça en jette !
Surfant entre le fantastique, la fantasy et la sci-fi, c'est un mélange assez détonnant à mon goût. Amateur de fantasy un peu fâchés avec l'Heroïc, c'est un des livres qu'il vous faut posséder !
Juste un défaut : J'ai trouvé le début, i.e. à peu près le premier quart du premier tome, long et un peu chiant. Mais je comprends totalement qu'il soit nécessaire, de manière à bien plonger dans l'ambiance par la suite.
(Selty DarkSun)


[soustitre]MOORCOCK Michael[/soustitre]
Auteur anglais de SF et Fantastique prolifique et réputé, son personnage le plus connu est sans doute l'anti-héros Elric, l'albinos maladif à l'épee noire, l'une des incarnations du Champion Eternel, archétype omniprésent dans une bonne part de son oeuvre, serviteur de l'équilibre au sein d'un univers éternel champ de bataille entre Loi et Chaos.
Son oeuvre a été adaptée en jeux de rôles : "Stormbringer" puis Elric, et Hawkmoon.

Le Champion Eternel

Le Cycle d'Elric
1. Elric des dragons
2. La forteresse de la perle
3. Le navigateur sur les mers du destin
4. Elric le nécromancien
5. La Sorcière dormante
6. La revanche de la rose
7. L'épée noire
8. Le dernier enchantement
9. Stormbringer

La Légende de Hawkmoon
1. Le joyau noir
2. Le dieu fou
3. L'épée de l'aurore
4. Le secret des runes
5. Le comte airain
6. Le champion de Garathorm
7. La quête de Tanelorn

Les Livres de Corum
1. Le chevalier des épées
2. La reine des épées
3. Le roi des épées
4. La lance et le taureau
5. Le chêne et le bélier
6. Le glaive et l'étalon

La Quête d'Erekosë
1. Le champion éternel
2. Les guerriers d'argent
3. Le dragon de l'épée

- Avis personnel :
(Ysengwen) Le cycle d'Elric est un classique incontournable, quoi que certaines histoires soient d'intérêt parfois inégal, "alimentaires" de l'aveu même de l'auteur. La Légende d'Hawkmoon dépeint un univers de dark-fantasy mémorable, une Europe post-apocalyptique en guerre où la technologie en est revenue à un niveau beaucoup plus primitif et baroque, les traces de l'ancienne faisant figure de magie oubliée. Les Livres de Corum sont d'un ton plus nostalgique et poétique, fortement teintés d'imaginaire celtique.
La Quête d'Erekosë est en revanche tout à fait évitable si l'on a lu n'importe lequel des autres cycles.

Les Danseurs de la Fin des Temps

Edition FR : Folio - Sciences Fictions
Le dernier volume est à paraître.

1. Une chaleur venue d'ailleurs
2. Les Terres Creuses
3. La Fin de tous les chants
4. Légendes de la Fin des Temps ( A paraître !)

Avis personnel :
(Sylania) Les Danseurs de la Fin des temps est un cycle à prendre de façon légère aux premiers abords sinon le lecteur sera vite découragé par les changements de réalités et de philosophies assez radicaux qui sont opérés dans ce Cycle. Si vous ne connaissez pas Moorcock , il ne faut pas commencer par ce Cycle , si vous avez déja passé les théories du multivers alors n'hésitez pas à vous plonger dans ce monde fantasque qui défie toutes les lois connues de la nature et de la logique. Un portrait cynique du monde comme il pourrait devenir.

Les Aventures de Jerry Cornélius
1. 1968 : Le Programme final (The Final Program) – adapté au cinéma en 1973 sous le titre Les Décimales du futur (The Final Program)
2. 1971 : À bas le cancer ! (A Cure for Cancer)
3. 1972 : L'Assassin anglais (The English Assassin)
4. 1977 : Vous aimez la muzak ? (The Condition of Muzak)

Réincarnation moderne du compagnon du Champion Eternel (ou du Champion lui-même) dans un mi-20ème siècle légèrement uchronique, Jerry Cornelius est un agent secret dans cette saga d'espionnage qui manie l'humour et l'autodérision à haute dose.

Avis Personnel :
(Sylania) Double fantasque de Moorcock à la mentalité critique et semi anarchiste, Jerry Cornélius est un pamphlet à lire comme tel.

Livres uniques

- Gloriana ou la Reine Inassouvie.
Edition FR : L'Atalante

Avis Personnel :
(Ysengwen) Une uchronie sensuelle et attachante du règne de la Reine Élisabeth 1ère d'Angleterre, à rapprocher peut-être de l'Orlando de Virginia Woolf. L'arrivée sur le trône de la jeune Gloriana, à la suite du règne tyrannique de son père, amène un âge d'or pour Albion. Cette perfection semble pourtant menacée par l'arrivée à la cour du séduisant Capitaine Quire, qui en sus d'intriguer pour ses employeurs occultes se laisse prendre à courtiser la Reine...
(Sylania) Ici aussi , il s'agit d'un Pamphlet illustré dans un monde moins fantaisiste situé aux débuts d'une forme de Renaissance.
Si l'on y voit une Reine , seule maîtresse d'un Royaume dont tous dignitaires mâles souhaitent s'emparer , peut être ne s'agit il pas seulement d'une fiction... Les formes de Politique et de Rapports de pouvoirs y sont décrits de façon pour le moins incisives . A lire avec un esprit débridé...


[titre] N [/titre]

[titre] O [/titre]

[titre] P [/titre]

[soustitre]PRATCHETT Terry[/soustitre]

Disque-monde (Le) - (Discworld)

1 La Huitième Couleur (The Colour of Magic)
2 Le Huitième Sortilège (The Light Fantastic)
3 La Huitième Fille (Equal Rites)
4 Mortimer (Mort)
5 Sourcellerie (Sourcery)
6 Trois Sœurcières (Wyrd Sisters)
7 Pyramides (Pyramids)
8 Au Guet ! (Guards! Guards!)
9 Faust Éric (Eric)
10 Les Zinzins d'Olive-Oued (Moving Pictures)
11 Le Faucheur (Reaper Man)
12 Mécomptes de fées (Witches Abroad)
13 Les Petits Dieux (Small Gods) Divers
14 Nobliaux et sorcières (Lords and Ladies)
15 Le Guet des orfèvres (Men at Arms)
16 Accros du roc (Soul Music)
17 Les Tribulations d'un mage en Aurient (Interesting Times)
Disque-monde : Le Vade-Mecum (The Discworld Companion)
18 Masquarade (Maskerade)
19 Pieds d'argile (Feet of Clay)
20 Le Père Porcher (Hogfather)
21 Va-t-en-guerre (Jingo)
22 Le Dernier Continent (The Last Continent)
23 Carpe Jugulum
24 Le Cinquième Éléphant (The Fifth Elephant)
25 La Vérité (The Truth)
26 Procrastination (Thief of Time)
27 (-) Le Dernier Héros (The Last héros)
Le Fabuleux Maurice et ses rongeurs savants (The Amazing Maurice and his Educated Rodents)
28 (27) Ronde de nuit (Night Watch)
Les ch'tits hommes libres (The Wee Free Men)
28 (Monstrous Regiment) (version française à paraître)
(A Hat Full of Sky) (version française à paraître)
29 (Going Postal) (version française à paraître)
30 (Thud!) (version française à paraître) Guet
(Where's My Cow?) (version française à paraître)
(Wintersmith) (version française à paraître)


Citation de Quatrième de couverture édition Pocket :
Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde en forme de disque est juché sur le dos de quatre éléphants, eux-mêmes posés sur le dos d'une Tortue.

A Ankh-Morpork, l'une des villes de ce Disque-Monde les habitants croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur myriade de petites jambes. Tellement inoffensif, bonhomme chétif fidèlement escorté par un Bagage de bois magique circulant sur une myriade de petites jambes.

Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la guilde des voleurs et celle des assassins ; mission périlleuse et qui va les conduire loin : dans une caverne de dragons et peut-être jusqu'au rebord du disque.

Car Deuxfleurs appartenait à l'espèce la plus redoutable qui soit : un touriste...
Les autres livres de T. Pratchett
Car au fond, Pratchett, c'est pas que les annales du Disque Monde.

-Le Peuple du Tapis : Le premier livre de Fantasy de Pratchett, il a été réécrit par l'auteur car celui ci a changé sa vision de la Fantasy.
L'histoire se passe dans un tapis où des peuples divers s'est développé et nous suivons l'aventure d'un membre d'un de ces peuples qui le mènera à changer définitivement l'histoire du Tapis.

[titre] Q [/titre]

[titre] R [/titre]

[soustitre]ROBERT Michel[/soustitre]

Citation de Elbakin.net :
Michel Robert est né en 1964. Avant de devenir écrivain, il était handballeur professionnel (trois titres de champion de France) et travaillait en tant que rédacteur pour Vivendi, puis pour un magazine de jeux vidéo.
Il est connu pour avoir repris et terminé le cycle de la Malerune de Pierre Grimbert. Il est actuellement publié chez Mnémos pour une série intitulée L'Agent des Ombres.
Michel Robert est marié et bientôt père de deux enfants.
Malerune (la)

- 3 tomes pour ce cycle terminé parus chez Mnémos

1. Les Armes des Garamont (1998)
2. Le Dire des Sylfes (2003)
3. La Belle Arcane (2004)
(Le premier tome est écrit par Pierre Grimbert)

Résumé éditeur : (du tome 2, pour voir le résumé du premier tome, se référé à Pierre Grimbert)
Lançé sur les routes à la recherche de son père, la jeune Ariale découvre un monde dévoré par le chaos. La magie destructrice de la Malerune est en train de dévorer le Troisième Monde, et il reste de moins en moins de temps à Ariale, Zétide, Hogo et Lucia pour retrouver la Belle Arcane. Grâce aux indices laissés par le Chevalier Eras, ils découvrent le peuple des Sylfes, qui leur révèle la prophétie décryptant le mystère de l'Arcane : six runes distinctes disséminées dans tout le Troisième Monde doivent être retrouvées et assemblées pour annuler les effets de la Malerune. De la Forteresse d'Arcadie aux Monts des Lycantes, les compagnons partent alors pour un long et incertain périple à la recherche des six runes premières.
" Quand les dieux firent le Troisième Monde, ils y placèrent deux runes magiques, garantes de l'Équilibre. "

Avis personnel :
(Kalero) Avis concernant, le second et troisième tome du cycle. Ayant été déçu par le premier tome, je ne m'attendais pas à ce que Michel Robert, écrivain débutant à l'époque, soit capable de récupérer l'histoire. Et bien pourtant ces deux tomes sont clairement meilleurs à mes yeux que le premier. Par contre si l'histoire à gagné en qualité, les traits de caractères des personnages se sont appauvris. (Le lycante asocial le devient petit à petit, les disputes entres personnages sont de moins en moins fréquentes) Heureusement l'arrivées dans le dernier tomes de 4 personnages supplémentaires va redonner un peu de piquant aux discussions entre eux. Donc bon cycle au final si on n'abandonne pas au milieux du premier tome.

- interview de Michel Robert par ActuSF

[titre] S [/titre]

[titre] T [/titre]

[titre] U [/titre]

[titre] V [/titre]

[soustitre]VANCE Jack [/soustitre]

Lyonesse
1. Le Jardin de Suldrun
2. La Perle Verte
3. Madouc

L'univers de la trilogie a donné naissance à un jeu de rôle il y a quelques temps déjà, qui n'a cependant connu qu'une diffusion assez confidentielle il me semble.

Citation de Le Jardin de Suldrun, Jack Vance :
Au sud de la Cornouailles, au nord de l'Ibérie, de l'autre côté du Golfe d'Aquitaine, se trouvaient les Isles Anciennes, qui allaient du Croc de Gwyg, arête de roche noire battue par les déferlantes de l'Atlantique, à Hybras, le Hy-Brasill des premiers chroniqueurs irlandais : une île aussi grande que l'Irlande elle-même.

Hybras avait trois villes éminentes : Avallon, Lyonesse et l'antique Ys, de même que de nombreuses villes fortifiées, de vieux villages gris, des châteaux aux maintes tours et des manoirs posés sur de charmants jardins.
Un récit mêlé de magie et de féérie, à une époque sans doute grossièrement contemporaine de la christianisation de l'Irlande. La douce Princesse Suldrun, fille d'un roi ambitieux et d'une reine dévote à l'excès, finit recluse dans un jardin donnant sur la mer pour ne pas avoir voulu se marier aux hommes présentés à elle. Une tempête lui amène un naufragé qu'elle dissimule et les deux jeunes gens tombent éperdument amoureux, prémices d'épreuves pour eux et ceux qui les entourent, et de changements grands comme petits dans l'histoire des peuples humains des Isles Anciennes.

Avis personnel :
(Ysengwen) Un régal, sans doute une de mes toutes premières œuvres préférées Science-Fiction et Fantasy confondues. L'inventivité et la poésie, tout particulièrement dans les noms de lieux et de personnages, ou dans ces personnages eux-mêmes, y sont assez débridées de même qu'un certain humour

[titre] W [/titre]
[soustitre]WILLIAMS Tad[/soustitre]
Citation de Elbakin.net :
Robert Paul "Tad'' Williams est né en 1957 dans une famille où on lisait beaucoup. De six à douze ans, il dévore la fantasy anglaise. Puis il devient chanteur et parolier d'un groupe rock, illustrateur et cartooniste, présentateur de radio et de télé, employé d'Apple et fondateur d'une compagnie de production de télé interactive. Il a déjà vécu plusieurs vies humaines quand, à vingt-cinq ans, il commence à écrire La Ligue du Parchemin. Tad et sa femme partagent leur vie entre Londres et San Francisco.
Arcane des épées (l')
- En 3 tomes en VO.
- En 8 tomes en Francais.
  1. La Ligue du Parchemin — The Dragonbone Chair (1988)
    1. Le Trône du Dragon
    2. Le Roi de l'Orage
  2. La Route des rêves — Stone of Farewell (1990)
    1. La Maison de l'Ancêtre
    2. La Pierre de l'Adieu
  3. La Citadelle assiégée — To Green Angel Tower (1993)
    1. Le Livre du Nécromant
    2. Le Cri de Camaris
    3. L'Ombre de la Roue
    4. La Tour de l'Ange Vert

Citation de 4ieme de couverture chez j'ai Lu :
Simon, quatorze ans, n'a jamais quitté le château du Hayholt où il a grandi dans les jupes des chambrières. Il n'a jamais connu son père et sa mère. Un jour, il deviendra mage, pourvu que le destin lui soit favorable. Un mystère plane sur le grand château. Le roi Jean, tueur du dragon Shurakai et souverain de toutes les nations humaines, est à l'agonie. Bientôt son fils aîné, le prince Elias, ira siéger sur le Trône du Dragon. Et des complots se trament dans l'ombre. La mort du roi Jean est très attendue. Elle pourrait libérer un terrible maléfice... En fait, c'est la conquête du pays par les hommes, cinq siècles plus tôt, qui a créé la malaise. Les Sithis, anciens maîtres de la terre, ont brusquement disparu. Seraient-ils morts ? Peu plausible : ils sont immortels. Alors, il y a un problème, et Simon n'en sait rien. Seule une société plus ou moins secrète, la Ligue du Parchemin, voit venir le danger. De grands desseins sont en jeu. Pour que survive le monde, Simon devra résoudre un jour l'énigme légendaire des Épées du Pouvoir. Mais on ne l'a pas prévenu.
- Avis perso (Kalero) : Un univers cohérent très riche, mais j'ai pas accroché au style d'écriture de l'auteur. Je me suis ennuyé un tome sur deux, sachant que le premier tome à été le pire pour moi, je trouve que c'est bien dommage.
Mais il est clair qu'il faut s'accrocher, car sans être une révolution, ce sont d'excellents bouquins.
- Avis perso (Ysengwen) : Lu la Pierre de l'Adieu (non, ne pas avoir lu les premiers ne pose absolument aucun problème de compréhension). Correct sans plus. L'auteur semble beaucoup se reposer sur la "magie" de la sonorité des noms assez bien trouvés il est vrai mais ça reste bourratif et sans grand relief au niveau des situations et des personnages.

[titre] X [/titre]

[titre] Y [/titre]

[titre] Z [/titre]

[soustitre]ZELAZNY, Roger[/soustitre]

Le Cycle des Princes d'Ambre

Le Cycle de Corwin

Les Neuf Princes d'Ambre / Nine Princes in Amber (1970) Présence du futur 1975
Les Fusils d'Avalon / The Guns of Avalon (1972) Présence du futur 1976
Le Signe de la Licorne / Sign of the Unicorn (1975) Présence du futur 1978
La Main d'Obéron / The Hand of Hoberon (1976) Présence du futur 1979
Les Cours du Chaos / The courts of Chaos (1978) Présence du futur 1980

Le Cycle de Merlin

Les Atouts de la vengeance /Trumps of Doom (1985) Présence du futur 1986
Le Sang d'Ambre / Blood of Amber (1986) Présence du futur 1988
Le Signe du Chaos / Sign of Chaos (1987) Présence du futur 1989
Chevalier des Ombres / Knight of Shadows (1989) Présence du futur 1991
Prince du Chaos / Prince of Chaos (1991) Présence du futur 1993

Intrigues magico-royales et dimensions parallèles.
La Terre telle que nous la connaissons, et une infinité d'autres univers plus ou moins étranges ou familiers, ne seraient que des "ombres", les multiples reflets s'étendant entre les deux extrémités de l'univers : Ambre et le Chaos. Les membres des lignées royales d'Ambre et du Chaos possèdent le pouvoir de s'y déplacer presque à leur guise, et parfois manipuler la réalité autour d'eux selon certaines règles, ce que la plupart des Princes d'Ambre utilisent à leur avantage pour tâcher de s'assurer le trône quand le Roi Obéron d'Ambre disparaît, laissant une foultitude d'enfants légitimes et de bâtards...

Avis personnel :
(Ysengwen) Une plume toujours très alerte et inventive, qui perd à mon goût un peu de son élan au fil du second cycle mais reste très plaisante. L'auteur est malheureusement décédé avant d'avoir conclu la saga. Dommage, j'aurais bien voulu savoir ce que mijote Mandor

[soustitre]ZIMMER BRADLEY, Marion[/soustitre]

Ténêbreuse (Darkover)

Ordre chronologique des tomes traduits en français. Des ouvrages non traduits, posthumes ou recueils de nouvelles collectifs sont omis.
Le premier tome relève de la science-fiction et narre les péripéties de la colonisation. Les quatre suivants relèvent de la Fantasy (régression technologique drastique et développement de pouvoirs psychiques latents). Les suivants des deux genres côte à côte (redécouverte par l'empire Terrien des colons égarés).

La planète aux vents de folie

Reine des orages
La belle fauconnière
Le loup des Kilghard
Les héritiers d'Hammerfell

Redécouverte
La chaîne brisée
L'épée enchantée
La tour interdite
La maison des amazones
La cité des mirages
L'étoile du danger
La captive aux cheveux de feu
Soleil sanglant
L'héritage d'Hastur
Projet Jason
L'exil de Sharra
Les casseurs de monde
La chanson de l'exil
La matrice fantôme
Le soleil du traître



Rappel : Le Wiki ayant atteint le nombre de caractère maximum autorisé, il a été scindé en deux : Cette partie là ne comporte que les auteurs dont le nom de famille / patronyme va de I à Z.
Pour la première partie du Wiki, allant de A à H, c'est ici.
Les commentaires se feront uniquement sur le premier Wiki, soit ici.
Discussion sur cet article : 1 message (Dernier message : 5/03/2008 - 08:08:37)