Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

A la rencontre des grands compositeurs

Je l'accorde le titre est un peu pompeux, mais difficile de trouver un terme qui rassemble sous la même aile les compositeurs de toutes les époques dans un style musical plus ou moins déterminé. Musique savante occidentale, musique classique au sens large du terme (non relatif à une époque), un style qui a tendance à être considéré comme démodé et donc plus vraiment écouté.

Bien entendu, on a tous dû entendre au moins une fois dans sa vie du Bach, du Mozart, du Beethoven sans forcément mettre le nom du compositeur sur la musique, ce que je vous propose c'est d'aller un peu plus loin et de faire découvrir ou redécouvrir des compositeurs anciens ou modernes et leur musique. Comme le sujet est vaste et qu'il faut du temps pour digérer les informations, je me dit qu'un compositeur par semaine serait un bon rythme. Qu'en pensez vous?
[Titre]Liste des compositeurs :[/titre]
- Semaine 1 : Arvo Pärt.
- Semaine 2 : J.C Pachelbel
- Semaine 3 : Johan Sibelius
- Semaine 4 : Joseph Haydn
- Semaine 5 Noël: Johann Sebastian Bach
- Semaine 6: : Piotr Ilitch Tchaïkovsky
- Semaine 7 : Dieterich Buxtehude
- Semaine 8 : Kaikhosru Shapurji Sorabji
----------------------------

Pour cette semaine, je me lance avec un compositeur contemporain: Arvo Pärt.



Arvo Pärt est un compositeur Estonien né dans une petite ville près de Tallin en 1935. La majeure partie de ses compositions sont d'une très épurées, d'inspiration religieuse. Son style est qualifié de minimaliste (ou simpliste pour ses détracteurs ) mais également de tintinnabulum, pour l'aspect son de cloche ou de clochette de sa musique.

Le style tintinnabulum a été développé à partir de trois morceaux majeurs de Arvo Pärt:
Fratres
Ma première rencontre avec Arvo Pärt et mon coup de foudre tant pour Arvo Pärt que pour le violoniste Vadim Repin. La première note du piano est juste épique

Spiegel im spiegel
Aka le miroir dans le miroir. La partie piano est composée de triades de notes qui donne à ce morceau le coté clochette. La partie violon est elle une série de gamme qui monte et descend. Une pièce qui a l'air vraiment simple mais qui requiers une technique et une sensibilité extrême.

Alina
Comme Spiegel im spiegel, la pièce a l'air simple... sur le papier.
Dans ses morceaux teintés des croyances religieuses:
Le très sombre De profundis. Orgue, percussion et chœur d'homme. Le nom de ce morceau est tiré du "De profundis" du Livre des psaumes.

Mélange de chœurs: Magnificat
Suite plus tard ou alors venez y mettre votre grain de sel si vous voulez faire découvrir des morceaux de ce compositeur.
Discussion sur cet article : 115 messages (Dernier message : 20/09/2014 - 23:03:48)