Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Rhythm Tengoku

Que l’on aime Ouendan ou que l’on cherche un jeu musical original, les raisons d’essayer Rhythm tengoku ne manquent pas. Et dur de le regretter quand on découvre qu’il mérite étonnamment sa place au coté des meilleurs jeux musicaux de ces dernières années.

jaquetteRhythm tengoku est la dernière création des auteurs de wario ware. Il rentre dans la dernière ligne de conduite de nintendo sur sa GBA, inaugurée avec les surprenants bits generations: créer des jeux simples, épurés, au gameplay minimaliste mais accrocheur. Comme beaucoup de jeux trop typés japonais, il n’est pas prévu de le voir un jour en Europe, mais ses menus clairs et son style de jeu le font import friendly pour tous ceux voulant s’embarquer dans l’expérience.

Réalisation

La réalisation graphique est extrêmement simpliste mais très soignée. Chaque jeu a une cohérence et un style propre bien plus poussés qu’un wario ware,  les rendant agréables à l’œil sans perdre leur coté absurde, et les petits délires cachés et imprévus vous feront sourire voire rire aux larmes pour certains. La mise en scène originale et légèrement aléatoire aide elle à atténuer l’écœurement après 30 essais ratés sur une mission.

Les musiques sont très agréables, surtout quand on pense que cela proviens d’un jeu GBA. Les chansons, même celles vocales, sont claires, tous les arrangements sont entrainants, et chaque action ratée totalement, de peu ou réussie produit un son différent pour chaque jeu, compréhensible et intégré dans l’ensemble.

Gameplay

L’originalité du titre vient aussi de son gameplay. Ici, point d’aide visuelle à travers des flèches ou autres pastilles pour suivre le rythme, mais des histoires répétant des patterns bien précis de façon visuelle et/ou sonore. On peut voir par exemple des fantômes dansant sur 7 notes sur un rythme irrégulier et notre samurai devant les décapiter à la 8eme, des concours de claquettes avec des singes en nœud papillon jusqu’à une marche militaire a suivre… chaque jeu, en plus d’avoir une identité visuelle propre, se joue aussi différemment.

Les séries de jeux se complètent en réussissant un remix de la série, ce qui doit être la meilleure trouvaille du titre. Tous les jeux sont mélangés par séquences de 5 à 10 secondes sur une musique totalement originale, en passant de l’un a l’autre en rythme et sans aucune cohérence autre que sonore…un grand moment d’absurdité hilarante.

La plupart des jeux n’utilisent au maximum que deux ou trois boutons, à l’exception du bonus de la batterie qui utilise tous les boutons de la GBA pour émuler 8 frappes différentes sur l’instrument. Enfin bonus …avec 17 épreuves de 3 à 5 minutes chacune  et une liberté totale sur l’instrument, c’est un jeu a part entière qui deviens très addictif une fois maitrisé :  il est assez complexe pour s’y croire réellement, jusqu'à avoir a la fin la possibilité de s’enregistrer a la batterie sur les musiques du jeu. Certaines vidéos amateur sont d’ailleurs assez hallucinantes.

Durée de vie

Avec 40 épreuves de plusieurs minutes chacune, une difficulté bien dosée obligeant à revenir souvent en arrière pour gagner une médaille (débloquant les jeux bonus) ou pire réussir le perfect, Rhythm tengoku est loin de se boucler en deux heures. Ce type de compilation de jeux courts est de plus parfait pour des parties rapides, domaine privilégié des portables. En rajoutant par dessus la batterie et quelques autres bonus, il y a de quoi s’amuser un bon moment.

La réussite de ce type de jeu dépend de peu de facteurs : une bonne durée de vie, des musiques variées agréables et une originalité le rendant accrocheur. Et ils n’ont pas loupé le coche : rhythm tengoku est un ovni dans sa conception, ce qui ne l’empêche pas d’être parfaitement équilibré, assez long, et vraiment surprenant. Une petite perle qui passe encore globalement inaperçue dans le monde de l’import.


 

 


Commenter l'article

Rédigé par jaxom

Publié le 05 octobre 2006 à 23h44

Dernière mise à jour le 6 octobre 2006 à 00h02