Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

Stella

Avec David Wain, Michael Ian Black, Michael Showalter... 1 saison, Terminée.
Cet été 2005, l'humour anglais a migré aux USA. Ou comment tenir 10 épisodes en faisant n'importe quoi.

Notre trio Ne cherchez pas. Le titre Stella ne correspond à rien en rapport avec la série. On y suit plutôt les tribulations de trois hommes à l'air attardé, poussant des petits gémissements et gesticulant à chaque nouveauté. Pas la peine de fouiller dans les scénarios pour espérer un semblant de continuité entre les épisode, ou pire, entre les scènes. On s'en rend compte peu à peu. L'absurdité est maître.

Pour donner un exemple, dans le 1er épisode, nos sympathiques personnages dansent sur une chorégraphie élaborée pour avoir un appartement, vont chez un dealer de fausses moustaches, opèrent à coeur ouvert, et rencontrent Edward Norton. Ce genre d'enchaînement fait penser automatiquement à une troupe qui a rendu l'humour non-sensique célèbre: Les Monty Pythons. Stella en est un des nombreux rejetons et a su, à travers les épisodes, trouvé sa propre identité et son univers. Pour jouer encore plus dans cette irrationalité, les autres personnages récurrents de la série, les voisines du dessous, gardent le même caractère mais sont jouées par des actrices différentes à chaque épisode. Rien n'est figé. Même le temps n'obéit à aucune règle. La cohérence est juste morte pendant l'écriture. Et c'est bien comme ça!

Malheureusement, le show n'a pas été reconduit pour une nouvelle saison, et nous laisse juste avec un DvD pour nous rappeler que cette série, et bien, elle ne ressemble à aucune autre.

Rédigé par kariboubou

Publié le 02 octobre 2006 à 09h57

Dernière mise à jour le 2 octobre 2006 à 12h38