Bienvenue sur JeuxOnLine - MMO, MMORPG et MOBA !
Les sites de JeuxOnLine...
 

L’échiquier du mal – Dan Simmons

Tout le monde connaît Hypérion, la série culte de Dan Simmons. Dans L'échiquier du mal on s'éloigne du grand space-opera pour sombrer dans une histoire plus contemporaine qui explore l'esprit d'êtres manipulateurs et monstrueux. Petit aperçu de cette chute dans l'amoralité.

Mise en bouche

couverture du bouquin 1 Tout commence par une réunion mondaine comme on en voit tant d'autres. Ils sont trois, et se retrouvent pour le thé dans la propriété de l'une des deux femmes du trio. D'un simple badinage, leur conversation tourne alors à un macabre décompte d'assassinats crapuleux. On comprend rapidement que ces trois personnes sont des manipulateurs hors-normes et qu'ils sont capables de prendre possession de l'esprit d'autres êtres humains et de leur faire faire ce que bon leur semble : le plus souvent à commettre des actes plus atroces les uns que les autres qui se termineront invariablement par un suicide.

Où se dessine l'échiquier

couverture du bouquin 2L'aventure permet de passer en revue de nombreux évènements de notre histoire en commençant par la seconde guerre mondiale. À mon sens, c'est la scène la plus difficile du livre qui a lieu autour de la thématique des camps de la mort. On y comprend la façon de procéder de ces « vampires psychiques » puis se dessine leur absurde compétition. Les hommes ne sont que les pions de leur échiquier, ils vivent, tombent entre leurs mains et meurent pour assurer l'hégémonie de ces créatures. Ils appellent leur pouvoir le « Talent », ils sont peu nombreux à le posséder et l'on se dit que ce n'est pas plus mal au vu de l'usage qu'ils en font.

La lutte

Fort heureusement pour le lecteur et pour notre pauvre planète, certains humains ont découvert ce petit secret et cherchent à mettre fin à cette domination contre nature. Un sheriff et une victime du Talent vont tenter par tous les moyens de sauver ce qui peut l'être en traversant l'histoire et en affrontant la peur panique que crée la sensation de ne plus être maître de soi.

Un avis personnel

Ce roman en deux tomes est très dur. Cela ne l'empêche pas d'être excellent. La cruauté des actes et le caractère sans concession des protagonistes ne laissent pas totalement indemnes. À titre personnel ... je me demande pourquoi de telles personnes, avec un Talent de ce genre, choisissent nécessairement de faire le mal. au lieu de faire le bien autour d'elles. Le plus terrifiant dans L'échiquier du mal c'est qu'on imagine assez bien en croisant le regard d'un inconnu dans la rue, au vu de toutes les horreurs qui prennent place sur notre planète, que tout ça pourrait être vrai.

Rédigé par Orbstrinn

Publié le 20 septembre 2006 à 18h28

Dernière mise à jour le 5 septembre 2010 à 19h44